La Kermesse de la Ch’pal évolue

Une nouvelle formule s’impose. Un repas champêtre est proposé le midi, sur réservation. Rendez-vous le dimanche 9 juin à Chapelle-Voland.

159
Lors de l'exposition 2018. Une photo de Marie-Odile Gros.

La Kermesse de la Ch’pal, créée en 1963 par le père Cartaux, curé de la paroisse, avait à l’époque pour vocation de récolter des fonds afin de rénover l’église du village, rappellent les membres du Foyer rural de Chapelle-Voland dans un billet. Victime de son succès et de sa réputation, la Kermesse a perduré et a permis la construction du Foyer rural en 1977 sous la présidence de Maurice Colas.

Quelques années plus tard, la manifestation a quitté son emplacement initial, autour de la cure, pour s’installer autour du Foyer rural et du hangar nouvellement construits. C’était le temps où la fête mobilisait tout Chapelle-Voland, que ce soit en tant que bénévoles ou visiteurs. Les animations, les stands, le bal, le feu d’artifice rencontraient un vif succès.

Mais les temps ont changé, poursuivent les bénévoles. A l’époque, la Kermesse de Pentecôte démarrait la période des sorties estivales ; aujourd’hui, chaque week-end et tout au long de l’année, les animations fusent. Difficile de garder le cap. De plus, comme ailleurs, le nombre de bénévoles diminue sensiblement et malgré des sollicitations régulières, il est compliqué de trouver de nouveaux bras.

On investit plus dans la sécurité que pour divertir

D’autres contraintes, liées notamment à l’insécurité due au comportement dangereux de certains individus, nécessitent d’engager de plus en plus de frais pour garantir le bon déroulement de la soirée. Il n’est pas normal que l’on soit obligé aujourd’hui d’investir plus d’argent pour assurer la sécurité des visiteurs que pour les divertir dans nos fêtes de campagne, estiment les bénévoles.

Malheureusement, tout cela nous pousse à tourner la page à contrecoeur et à repenser notre Kermesse. Il faut se rendre à l’évidence : c’est le soir que les « trouble-fêtes » se manifestent et nous rendent la tâche difficile, engageant notre responsabilité en tant qu’organisateurs. C’est le monde à l’envers.

Une nouvelle formule s’impose donc cette année sans bal ni souper. Nous proposons donc un repas champêtre le midi, sur réservation, un ball-trap, un manège, une exposition de vieilles mécaniques et des animations pour petits et grands en journée ; ainsi l’esprit « Kermesse » sera conservé.

Le dimanche 9 juin, à partir de 10 h, à Chapelle-Voland. Possibilité de réserver le repas au 06 66 97 69 19 ou au 06 09 03 46 93, frcv@orange.fr. Adulte : 18 euros, enfant jusqu’à 12 ans : 8 euros. Animé par Charlie solo.