La cuvée Spiralienne 2020 sera riche

Le Théâtre Spirale proposera trois spectacles cette année car la compagnie s’est partagée en deux groupes, plus le groupe « jeunes ».

0
380
Jérôme Lamonica est le metteur en scène de "La Tigresse".

Les jeunes se produiront à Voiteur, les 16 et 17 mai. Le titre n’est pas encore défini, mais le spectacle sera sous forme d’un cabaret. La mise en scène sera signée Marie-Claire Beugnez.
Le groupe 2 jouera en octobre à Voiteur. Les répétitions ont commencé ce début d’année. La mise en scène sera signée Lucie Gauthier.
Quant au groupe 1, il présentera « La Tigresse » de Gianina Carbunariu, les 20 et 21 mars, à la salle des fêtes de Bréry. La mise en scène est signée Jérôme Lamonica. Il est possible de programmer ce spectacle dans d’autres lieux.

La Tigresse en mars

« La Tigresse », écrite en 2014, est une satire à l’humour mordant qui raconte l’histoire de Mihaela, une tigresse évadée d’un zoo et abattue par une équipe de gendarmes et de vétérinaires. A travers des personnages hauts en couleur, chaque scène retrace les différents moments de sa promenade initiatique dans une ville européenne de taille moyenne.
Vous ne la verrez pas ; ceux qui l’ont connue doivent vous la raconter. Ils n’iront pas bien loin dans cette direction ; ils préfèrent en effet parler de ce qui les intéresse fondamentalement, c’est-à-dire d’eux-mêmes. Vous entendrez donc successivement un chauffeur de taxi, des clochards, deux touristes, des oiseaux de la ville, un politicien, un vieillard, etc.
La tigresse qui se balade impunément dans les rues de la ville en soulevant le scandale est une métaphore limpide de l’étranger pauvre et sans-gêne. Cela est apparent dès le récit du chauffeur de taxi, puisque, à défaut de se faire payer la course, la tigresse étant fort dépourvue, il lui demande de laver son pare-brise et ses essuie-glaces, au nom du principe suivant lequel on n’a jamais rien sans rien.
Avec Pierrette Boidard, Delphine Jacques, Marie-Claire Beugnez , Chloé Ledoux, Elsa Py. Création lumières : Laurent Ferrat. Création de l’univers sonore : Damien Denêtre.

Qui est Jérôme Lamonica ?

A l’âge de 13 ans, il fait ses débuts avec la compagnie Comédions, à Ladoix-Serrigny (21), en interprétant Napoléon Bonaparte dans la comédie musicale « Napoléon », puis il enchaine les rôles dans « Cats », « Hair », « Les Misérables ». Il joue dans les pièces comme « Le Dindon » de Feydeau, « Le Voyage de Monsieur Perrichon » de Labiche ou encore « Le père Noël est une ordure » du Splendid.
Depuis quinze ans, il est responsable artistique et comédien de la compagnie Le Théâtre Spirale. Il travaille sous la direction de metteurs en scène comme André Bénichou, Chantal Mairet, Christophe Vincent, Christian Pageault ou encore Fabien Waltefaugle. Il interprète des rôles dans des pièces classiques comme « Georges Dandin » de Molière ou « Saint Jeanne des Abattoirs » de Bertolt Brecht. Il s’initie au répertoire contemporain avec des personnages très différents tirés de l’écriture de Xavier Durringer, Denise Bonal, Noëlle Renaude, Rémi De Vos, ou Marion Aubert.
A Ladoix-Serrigny (21), avec la compagnie LesMotsDits, il met en scène « Un air de Famille » d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, « Opéra panique » d’Alejandro Jodorowsky. A Voiteur, avec la compagnie Le Théâtre Spirale, il s’attaque au texte « Débrayage » de Rémi De Vos et celui de Carole Féchette, « Les 7 jours de Simon Labrosse », qu’il a eu la chance et le plaisir de pouvoir présenter au festival OFF d’Avignon en compagnie de ses amis, Elsa et Damien.