La collecte des restos du cœur un peu malade de la Covid

0
18
Le concert des Enfoirés n'a pu avoir lieu cette année, mais la collecte nationale a sauvé les meubles.

Pas de flyers, pas de sacs à provisions distribués à l’entrée des 52 supermarchés jurassiens, des bénévoles sans chasubles fluo, de nombreux bénévoles seniors partis par peur du virus : sur le papier, la collecte 2021 des Restos du cœur aurait pu donner des frissons à son président départemental, Georges Leenez.
Surtout si on y ajoute une démoralisation générale des bénévoles, des donateurs, de la population. Si le cru 2021 ne restera donc pas dans les annales, les Restos du cœur du Jura ont sauvé les meubles début mars : « Nous avons collecté 37,5 tonnes contre 41,4 tonnes l’an dernier ». Une baisse d’environ 10% à mettre en parallèle avec une chute des bénévoles de 30% ou plus dans certains ‘petits’ centres qui a compliqué cette collecte. Selon Georges Leenez, la campagne d’été a néanmoins commencé le 25 mars, avec moins de bénéficiaires (relèvement des barèmes sociaux) et moins de distributions hebdomadaires qu’en hiver.