La Châtelaine « Je ne serai pas candidat à ma propre succession »

111
C'est avec une certaine émotion qu'Alain Murcier annonçait sa décision devant Marie-Christine Chauvin, sénateur, Jean-Marie Sermier, député, René Molin, conseiller départemental et Claude Romanet, vice-président de la CCAPS.

C’est ce qu’a annoncé Alain Murcier à ses administrés à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux samedi 4 janvier. « J’ai été ravi et honoré de vous représenter, de défendre les intérêts de notre commune », « je souhaite consacrer du temps à ma famille, à mes passions et autres projets. Néanmoins, je reste à la disposition de tous ceux qui souhaitent s’investir … » concluait-il.

 

C’était aussi l’occasion pour lui de faire le bilan de l’année écoulée (travaux dans la salle de réception du château, dans l’ancienne école avec la création de 2 logements BBC, le renforcement du réseau électrique communal, les travaux de la RD 469 sans oublier l’arrivée du haut débit depuis le 21 novembre « ce n’est plus une chimère ! », …). « Il reste cependant à régler les problèmes avec les opérateurs et ce n’est pas le plus simple », précisait le conseiller départemental René Molin le 5 janvier à Arbois.

 

Ce qui attend la prochaine équipe

L’élu a évoqué les dossiers auxquels devra s’atteler la prochaine équipe municipale, parmi lesquels le

Château d’Artois pour lequel outre la maintenance et l’entretien, il faudra prévoir dans un avenir proche la rénovation de la toiture et des chêneaux, l’isolation du bâtiment. La prochaine équipe devra également se pencher sur le « comment gérer » la salle (18 réservations fermes déjà pour 2020), « la gestion du château d’Artois devient très chronophage » soulignait Alain Murcier.

Il citait aussi la création d’une plateforme pour l’installation d’une citerne souple en proximité du Fer à Cheval comme réserve d’incendie et la rénovation de la toiture de l’église. Des sujets intercommunaux se présenteront également aux prochains élus : les conclusions de la pré-étude du projet de territoire éolien, le PLUi et la Grotte des Planches.

 

Un grand moment de convivialité clôturait la cérémonie.