Jura. Champagnole. “La Champagnolaise” a inauguré ses six pavillons

Grâce à un parcours résidentiel d’accession à la propriété, six ménages aux ressources modestes vont pouvoir acquérir leur maison dans des conditions idéales.

91
Les élus de la Maison pour tous ont inauguré les pavillons en compagnie de Marie-Noëlle Marie-Noëlle Lienemann, présidente nationale de la fédération des coop' OPH.

« Cela faisait un moment qu’on cherchait une maison, nous avons été parmi les premiers à acheter à la Champagnolaise » : pour Eddy Perian, retraité, 62 ans, l’emménagement dans son pavillon tout neuf le 22 janvier concrétise le rêve d’une vie. « Nous étions locataires depuis 42 ans à l’OPH vers le stade des aciéries, dans un T4 situé au 3e étage sans ascenseur » poursuit ce père de deux enfants. Avec sa femme Marie-Anne, aide soignante, ils goûtent désormais la joie d’être « de plain-pied, avec un jardin et des combles de 17 m2 aménageables en chambre pour recevoir de la famille ». « Nous allons être locataires pendant 1 an pour 719 € par mois, soit un peu plus que notre ancien loyer. Puis nous deviendrons propriétaires pour un budget total de 156.450 € » (avec un taux réduit de TVA
à 5.5 %, et l’exonération de taxe foncière pendant 15 ans).
Ravis de pouvoir aménager la cuisine ou le jardin à leur goût, et d’être au calme mais à deux pas du centre-ville, les époux Perian ont aussi fait leurs comptes : « Plus besoin de louer 2 garages pour 64 € par mois, et des charges de chauffage limitées à 500 €/an grâce à la chaudière gaz à condensation (contre plus de 900 €/an avant) ».

D’autres projets similaires dans le Jura

Le compte est bon (lire encadré), y compris pour les trois autres primo-accédants (trois autres locataires de l’OPH). Mais au-delà de cette opération, une forte symbolique a marqué la coupure du ruban par Clément Pernot, président de l’OPH, Marie-Noëlle Linemann, ex-ministre (PS) et présidente de la fédération nationale des coop HLM, et Eric Poli, directeur de l’OPH. Selon ce dernier, il s’agissait en effet « d’un acte fort, qui en appelle d’autres…/…, de la première opération de la ‘Maison pour tous’ » depuis sa relance. Clément Pernot a en effet rappelé sa volonté de mettre à la disposition des jurassiens –y compris les plus modestes – des biens accessibles à la propriété.
« Dans nos villes, les opérateurs immobiliers ne se précipitent pas » a-t-il reconnu, d’où l’importance d’ « intervenir en remettant à flot la Maison pour tous ». La « Maison pour tous » programme à partir de 2020 d’autres projets sur Lons, Poligny, Cousance, et Saint-Laurent en Grandvaux.

Contact : La Maison pour tous 03 84 35 81 39

Les six pavillons comprennent chacun un petit jardin, une terrasse et un garage.

Des pavillons jumelés confortables et économiques

Selon leur architecte, le rez de chaussée (cuisine ouverte et séjour traversant de 31 m2) a été conçu pour « donner plus d’espace et de lumière, et ouvrir sur le jardin ». Les sanitaires adaptables PMR et la chambre situés de plain pied sécurisent les futurs aînés, tandis que deux chambres agrémentent l’étage. La surface atteint 83 m² avec un DPE ‘A’ enviable.