Salins-les-Bains : 2020 une année sombre pour La Cabiotte “mais avec un brin de positif”

0
40
Une vitrine qui n'a pas laissé indifférent.

« Les épisodes que nous venons de traverser cette année non seulement n’ont pas affaibli La Cabiotte mais l’ont renforcée dans ce qu’elle a de fondamental : le lien et la solidarité entre nous tous ».
« La Cabiotte a en effet pris le parti d’essayer de trouver du positif dans cette période sombre, explique sa présidente Nathalie Mathieu. Les contraintes nous ont obligés à fermer puis à ne recevoir que six personnes maximum. Nous avions donc plus de temps à consacrer à celles qui poussaient la porte, pour les découvrir d’une autre façon. Nous avons aussi davantage soigné notre communication, notamment avec les mails de l’Avent qui ont généré de bons retours, des dons, des adhésions…»

Belle surprise sous le sapin de la Cabiotte : 6 tablettes offertes par le CAFC.

Une vitrine qui n’a pas laissé indifférent

Conduite par Thiéphaine, un jeune stagiaire qui, en pleine réorientation professionnelle souhaitait découvrir le fonctionnement associatif et le métier d’animateur socio-éducatif, une équipe de 10 bénévoles a réalisé les deux vitrines de la Cabiotte dans le cadre du concours « décorations de Noël » organisé par la commune.
L’équipe souhaitait ne pas laisser transparaître dans les vitrines la situation que chacun vit depuis 10 mois. Et surtout que personne ne puisse détecter le moindre indice faisant penser au virus.
« Pour cette raison, une table de 8 couverts et non 6 était en vitrine, seulement 8 parce-que la vitrine ne pouvait accueillir une plus grande tablée. Alors, non messieurs, mesdames qui êtes passés nous dire que nous appelions à la désobéissance civique, notre volonté n’était pas celle-ci. Nous avons juste accordé le droit et la liberté aux bénévoles de rêver un Noël comme avant, le temps de la réalisation de leur vitrine ».
Dont acte.