La Bise : quarante ans et un relooking total

Vendredi 20 septembre, après plus d’un an de travaux la Maison de Vacances Familiales de la Bise à Mesnay a rouvert ses portes. Des locaux entièrement repensés avec des salles vastes et lumineuses, des appartements confortables sur deux étages avec ascenseur, une cuisine fonctionnelle ….

92
L'arbre de la dignité planté dans le parc de La Bise et dévoilement de la statue de la fraternité, sculpture offerte par Marie Mathias. Deux symboles forts pour ATD Quart Monde.

« La Bise pour ATD Quart Monde est un projet pilote de vacances familiales mais c’est aussi un incroyable projet pilote de territoire ancré et chevillé au corps et au cœur de beaucoup d’entre vous, soulignait Paul Maréchal, délégué national d’ATD Quart Monde. L’aventure de La Bise va se poursuivre dans un nouvel écrin, et pour un monde plus juste et plus digne qui prenne soin de l’enfant, du jeune, de la femme et de l’homme, de la famille la plus malmenée pour que cette famille puisse trouver la paix, le soleil, la nature, le rire et la joie.

« Lutter contre la misère sans en combattre les causes ça ne sert à rien »

De nombreuses personnalités étaient présentes à l’inauguration.
Marie-Christine Chauvin, sénateur, soulignait : « La solidarité c’est l’affaire de tous. Soyons vigilants pour notre prochain pour ensemble donner du bonheur à ceux qui parfois en ont moins que d’autres ».
De son côté, Pierre Grosset représentant Marie-Guite Dufay, observait : « Lutter contre la misère sans en combattre les causes ça ne sert à rien ».
Enfin, Michel Francony, concluait : « Essayez de compter sur la CCAPS pour vous être utile et faciliter dans un monde compliqué, c’est ce qu’est votre magnifique mission ».

« Le pacte républicain place l’égalité et la fraternité à la même hauteur que la liberté »

Deux témoignages de deux militantes ayant séjourné à La Bise ont aussi été livrés.
Pour Malika  : « La Bise est un lieu où on peut vivre heureux en famille, où l’on oublie nos souffrances, on se retrouve, on se sent moins seul, on sait qu’il y a d’autres familles qui vivent des problèmes comme les nôtres et des amis qui pensent à nous ».

Bernadette s’adressant plus particulièrement aux élus présents a déclaré :
« Il est nécessaire que dans la période troublée dans laquelle nous vivons, les acteurs politiques tels que vous, députés, sénateurs, maires, aient une attention particulière afin que leurs observations soient prises en compte et qu’elles se traduisent par des actes ».
Le sous-préfet Nicolas Ventre, soulignait qu’au-delà du caractère festif, « ce temps de rencontre est important dans la mesure où il nous offre l’opportunité de prendre conscience de l’importance que revêt l’accès et le droit aux vacances. Ce lieu de vacances met en lumière ce que peuvent réaliser des citoyens solidaires afin de soutenir leurs concitoyens. Cette démarche illustre pour le mieux notre pacte républicain celui qui place l’égalité et la fraternité à la même hauteur que la liberté ».

La Bise, une magnifique maison de vacances.