Plus de places en crèche : « une urgence » à réagir

La communauté de communes veut étudier toutes les solutions pour remédier à une pénurie croissante. Et a aussi donné le top départ pour le covoiturage de seniors…

14
Toutes les solutions seront étudiées pour que les bambins jouent près de leur domicile, Photo d'illustration.

Selon Clément Pernot, président de la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura (CNJ), « ça ne va plus » du côté des crèches sur le territoire. Même si cette recrudescence d’enfants constitue « un bon signe » démographique pour l’avenir, le « nombre de refus n’est plus gérable » face à l’afflux de demandes de parents, qui doivent donc faire garder leur progéniture plus loin.
« Il y a urgence : nous allons créer un groupe de travail pour trouver des trames de solutions » a affirmé le président, qui a une conscience aigue de l’enjeu. Toutes les pistes seront explorées en 2020 : nouvelles crèches, micro-crèches, MAM (Maison des Assistantes Maternelles), etc. Des initiatives semblent déjà fonctionner, par exemple sur le secteur géographique de Monnet la Ville (Sivos de la Combe d’Ain).
Face à la pénurie d’assistantes maternelles non remplacées (départs en retraite), le vice-président de CNJ, Rémi Hugon « a mis en place l’accueil d’une dizaine d’enfants les mercredis matins dans le bâtiment du périscolaire de Monnet la Ville ». En attendant, qui sait, la création d’une maison d’assistantes maternelles dans un bâtiment public mis à disposition.

Piscine et cinéma pour les enfants

Après la piscine intercommunale « Les Tritons », les enfants auront désormais droit à des séances de cinéma. Ainsi en a décidé le conseil communautaire, qui avait auparavant acquis le bâtiment des « Trois républiques » ainsi que le bail commercial.
En contrepartie d’une subvention de 20.000 €, le cinéma s’engage « à proposer des séances à l’ensemble des écoles du territoire », quand bien même une classe de comporterait qu’une quinzaine d’enfants.
«  A plus on utilise ce dispositif, mieux c’est » a ajouté Clément Pernot, les directeurs d’écoles peuvent donc se manifester.

Seniors : top départ pour le transport à la demande

Ils ont été transportés bénévolement et ils en sont heureux : les premiers aînés de la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura (CNJ) ont été transportés par des chauffeurs bénévoles, au nombre de 27 (lire encadré).
“Depuis le 1er octobre, le siège de l’association CNJ Seniors a été installé au 1 rue Jean Emonin (tout près de la comcom) dans un local mis à disposition par l’OPH” a expliqué David Dussouillez, président de celle-ci.
“Les aînés (plus de 60 ans) souhaitant faire appel à CNJ Seniors doivent téléphoner 48h à l’avance, mais cela pourrait évoluer” a-t-il ajouté.
Contact : 07 57 43 43 77/ 03 63 40 95 79

Recherche chauffeurs

«Quatre chauffeurs manquent encore sur les communes de Montigny sur l’Ain, Nozeroy, Mignovillard et Foncine” a précisé David Dussouillez.
En vue de la généralisation du test à tout le territoire début janvier 2020, un appel beaucoup plus large sera lancé à d’autres bénévoles. Avis aux futurs volontaires…