Justine Fectay couturière créatrice pour les femmes

Un parcours… entourée de femmes….

340
Justine Fectay.

Originaire de Dole, Justine a grandi entourée de femmes et d’artistes. Ses parents issus des Beaux-Arts lui ont transmis le goût du dessin. Dès son plus jeune âge elle crée des esquisses de robes et de bijoux qui l’amèneront vers l’âge de six ans à réaliser ses premières broderies de perles. A 8 ans elle commence à s’intéresser au textile et à travailler la matière. Elle étudie la couture au Lycée Pasteur Mont-Roland à Dole en commençant par un BEP Métiers de la Mode puis un Diplôme Technicien des Métiers du Spectacle et enfin un Diplôme des Métiers d’Arts. A la fin de ses études, elle a très vite trouvé du travail en tant que costumière dans le domaine du spectacle ce qui lui a permis de se déplacer un peu partout en France mais également en Europe. En 2008, Justine participe au concours des artisans SEMA à Besançon et obtient le Prix d’honneur pour la réalisation d’un costume de scène en matière recyclée.

De ce premier succès elle créera en 2016 la marque « Descygnes Moi » qui a pour but de proposer des alternatives à la mode en créant des pièces uniques inspirées de la Haute Couture tout en utilisant des matériaux issus de recycleries. Repérée pour la qualité de ses créations elle travaillera par la suite pour des maisons de luxe à Paris.
Justine confie  : « Créer pour moi c’est vital, c’est un réel besoin d’expression et en tant que créateur nous avons aussi le devoir de proposer à nos client(e)s des produits respectueux de l’environnement et de l’humain. »

La famille prend une place importante…

A 22 ans elle construit une maison pour y accueillir sa future petite famille et un atelier de couture avec déjà l’objectif de se mettre à son compte. A 24 ans elle devient maman d’une petite fille suivie de près d’un petit garçon. Elle décide alors de faire une pause dans sa carrière de costumière pour s’occuper de ses enfants avant de créer son entreprise et sa propre marque en 2017, encouragée par son mari : « On peut être mère de famille et chef d’entreprise sans pour autant devoir choisir entre les deux, il suffit juste de trouver l’équilibre et ne pas perdre de vue ses rêves. »

Mettre la femme à l’honneur…

Robe cygne.

Justine a toujours voulu créer pour la femme « J’ai toujours consacré ma couture aux robes pour mettre la femme en beauté. J’aime jouer avec les courbes et les volumes. J’ai vécu dans un milieu de femme et j’aime leur rendre hommage en les sublimant »

Muses…

C’est dans cet objectif que Justine créé en 2018 un collectif de femmes entrepreneuses, créatrices et passionnées « Muses ».
« Le but de ce collectif est de valoriser les savoir-faire de femmes exceptionnelles qui ont fait le choix de travailler à la campagne plutôt qu’à la ville». A chaque saison elle met en place un shooting thématique autour de l’univers du mariage pour lequel les femmes du groupement « Muses » sont sollicitées. Chaque robe est portée par un modèle et c’est de cette manière que Miss Côte d’Or 2018, Manon Sauvageot, a pu participer au premier shooting à l’automne dernier. Les professionnelles de « Muses » vont apporter leurs savoirs au niveau des coiffures (les Ciseaux d’Amélie au Deschaux), du maquillage (Fleur de Beauté à Biefmorin), des bijoux (Hana&Horu à Morbier), des compositions florales (Les Fines Fleurs d’Aurore à Poligny), des photographies (Hélène Dodet à Villers Robert)… Justine montre que : « En plus de mettre en lumière la femme et les talents Jurassiens, on présente un ensemble de prestations au service des futurs mariés en incluant des idées de thèmes et des lieux atypiques du secteur comme « La Charrette Bleue » au Deschaux  lors de ce premier shooting Bohémian en novembre 2018 ; ceci permet, par cette occasion, de faire découvrir notre région et les endroits où y séjourner ou recevoir ces convives lors de la cérémonie ».
Ces femmes sont aussi des partenaires de Justine et cette dernière propose leurs prestations à ses clientes qui ont toujours le choix de les choisir ou non pour leur mariage.

Créer, c’est se laisser remplir d’inspiration…

Parce que l’intuition est un bon guide, Justine l’écoute tel qu’elle le montre  :
« Je prends un morceau de tissu et je le sculpte avec mes ciseaux ; je ne m’enferme pas dans l’unique obligation de suivre les lignes directrices apprises ; je me laisse guider par mon inspiration et ne me limite pas à ce qu’on a pu m’apprendre. J’aime vivre mes propres expériences, tirer des leçons de ce que je crée ». Justine précise qu’elle a eu de la chance de travailler en tant que costumière dans le monde du spectacle où les comédiens sont toujours en action  « quand on crée un vêtement, il faut toujours imaginer le corps de la personne qui la porte en mouvement et donc travailler le tissu à partir de cela. Mes clientes doivent se sentir libres dans leurs robes comme si c’était une seconde peau. » J’aime aussi travailler sur les détails des coupes et des finitions c’est ce qui fait l’identité de ma marque.

Un modèle pour chaque femme unique…

Robe de mariée.

Quand une femme s’adresse à Justine pour la création d’une robe de mariée, de cérémonie ou de prêt à porter elle est reçue avec la plus grande attention. Elle va prendre le temps pour discuter avec elle afin de découvrir ses goûts, le contexte dans lequel sera portée la robe, son budget…
A partir de cela, elle lui dessine un premier croquis unique et sur mesure en lui préconisant les tissus à partir des palettes de matières qu’elle lui présente. Justine considère que « pour construire une robe propre à chaque histoire, il est essentiel de prendre du temps avec la personne, d’échanger avec elle et surtout de savoir l’écouter. Je respecte les choix personnels de celle-ci tout en lui faisant des propositions ajustées à ses besoins et à sa morphologie ». Trois rendez-vous minimum sont nécessaires à l’acheminement d’une commande car une fois le croquis et le devis acceptés il faut réaliser un prototype dans une toile en coton que l’on ajuste sur la cliente, ensuite il faut reporter les éventuelles modifications sur la toile puis sur papier avant de couper et d’assembler chaque élément de la robe dans les matières définies au préalable. Il est d’ailleurs conseillé de prendre rendez-vous minimum 6 mois avant la date du mariage.

Sensibilité à l’environnement et projets…

Justine prépare ses projets 2019 et elle sait déjà qu’ils seront basés sur la réduction des déchets « Etant très sensible à l’écologie les tissus sont soigneusement choisis auprès de trois fournisseurs qui sont européens et prioritairement français, toutes les chutes de tissus sont conservées pour la fabrication de fleurs, nœuds, papillons, recouvrement de boutons Rien ne se perd, tout se transforme. Tout est réalisé de façon artisanale et une grande partie à la main. Chaque robe est étudiée avec l’idée qu’elle puisse être transformée et réutilisée par la suite sous une autre forme. »
Futures mariées, mettez vos projets dans les mains de Justine et vous serez sublimées par cette créatrice qui vous offrira des prestations uniques et raffinées à la hauteur de vos attentes…

Contact :
Justine Fectay – Tél : 06.65.02.04.96
E-mail : jfectay@sfr.fr
Site : www.justinefectay.com