Justin Michel : un tennisman prometteur

En trois ans, l’adolescent, qui souffre d’une maladie dégénérative des muscles, a déjà obtenu de beaux résultats. Il fait partie de l’équipe de France de paratennis juniors et ne compte pas s’arrêter là… Il se lance cette année dans les tournois internationaux.

338
Justin Michel lors d'un tournoi contre des adultes, en août 2017, à Dracy-le-Fort.

Tout est parti d’une discussion entre la maman de Justin Michel et Sébastien Husser, un des dix meilleurs tennismen français handisport. Lors d’un match de handfauteuil à Sélestat avec le club de l’USL de Lons-le-Saunier, Sébastien a suggéré : “Justin devrait essayer le tennis. Il a la stratégie du jeu.” “Nous avons la chance d’avoir un club de Tennis à Lons-le-Saunier, sensibilisé au handicap, le TCBL, raconte Caroline Bonnin. Justin a fait un essai et ce moment fut quelque peu magique.” Depuis trois ans, Justin Michel, 14 ans, s’est pris de passion pour ce sport.

Justin souffre d’une maladie dégénérative des muscles. Un diagnostic difficile à admettre quand on a deux ans et demi. Ses parents étaient convaincus des bienfaits du sport malgré la réticence du corps médical. Justin a débuté par le basketball à 6 ans avec l’Elan Chalon, puis il a eu la chance de pouvoir intégrer l’équipe de hand fauteuil de l’USL avant de découvrir le tennis. Il a arrêté le handball cette année pour se consacrer désormais chaque semaine quatre heures (sur le papier, mais en pratique souvent davantage) au tennis, le mercredi, le jeudi et le samedi.

D’autant que les résultats sont prometteurs (il en avait aussi en hand !). Le passionné a été sélectionné il y a tout juste un an par la Fédération française de tennis pour intégrer la section de l’équipe de France de paratennis juniors. Il a participé en 2018 à trois stages avec la FFT dont notamment un au Centre national d’entraînement à Paris, et cinq tournois nationaux. Cherchant toujours à se surpasser malgré une maladie présente au quotidien, Justin a terminé vice-champion de France à Dijon en juin 2018, le plus jeune de sa catégorie.

Qualifié pour le championnat de France

2019 débute… Justin vient de réaliser un stage au CNE à Paris, lors des vacances de février. En avril, il participera à son premier tournoi juniors international à Bruges ; le 10 juin, au tournoi juniors international en Hollande et fin juillet, à un stage à Nantes. Il est qualifié de nouveau pour le championnat de France de paratennis, dans la catégorie juniors, qui se déroulera à Dijon au lac Kir du 27 au 30 juin prochain.

Justin vit tennis : “Je regarde des vidéos de tennismen, je les décortique, les analyse chaque jour”. Sur le terrain, c’est un vrai compétiteur, mais il a la défaite sympathique car il sait analyser. Passer une semaine sans sport est pour lui une véritable épreuve, selon ses proches. Le tennis fait partit de son équilibre de vie.

“Il a une très bonne vision du jeu. Techniquement, c’est un bon joueur, souligne sa coach, Catherine Vallet. Il sait rebondir, se concentrer quand il faut. A cet âge, ce n’est pas forcément courant.”

Une nouvelle association « Justin + »

Pour lui permettre de poursuivre sa passion, sa maman, entourée de proches, vient de créer une association « Justin + ».

Un des objectifs de cette association est de soutenir Justin dans son parcours de sportif handisport. Afin de participer aux divers stages et tournois nationaux et désormais internationaux, les déplacements ont un coût important pour ses parents. Cette association pourrait également financer une partie du traitement médical qui est découvert depuis peu et en cours d’élaboration aux Etats Unis.

La classe de Justin au collège Sainte-Marie se mobilise également. Les camarades de Justin et leur professeur principal, M. Verpillat, ont monté un projet solidaire et proposent une soirée concert au Bœuf sur le Toit, le 12 avril 2019, dont la totalité des bénéfices seront reversés à l’association “Justin +”.

 

Sébastien Husser a encouragé le jeune Jurassien à se lancer dans le tennis.
Le collégien enchaîne les bons résultats depuis trois ans.
En décembre 2018, remise des prix par le comité régional de Bourgogne/Franche-Comté.
En juin dernier, Justin Michel est vice-champion de France à Dijon.
Justin lors de son premier stage au Centre national d’entraînement.