Juracyclisme : le point sur l’année 2020 avec le président Claude Monrolin

0
141
Le président Claude Monrolin.

« Ce n’est pas une bonne année pour nous avec l’annulation du prix des trois communes auquel s’étaient inscrits de nombreux participants. Nous avons réussi à reporter un peu nos dates et le comité régional conscient de notre volonté de faire quelque chose nous a concédé quelques organisations : le prix Boitaloc, le 20e prix des trois communes et le championnat de l’avenir Bourgogne Franche-Comté. Les restrictions étaient nombreuses et les organisations demandaient un travail colossal, mais on était très content de le faire ».

Comment envisagez-vous l’année 2021 ?

« C’est stressant et il m’arrive d’être démotivé parce que c’est très difficile de se projeter en avant. Bien sûr on a prévu nos calendriers de courses comme d’habitude, à savoir le prix des trois communes en mars, le prix Boitaloc en juin et le Tour du Jura en avril. Un Tour du Jura qui a monté en gamme puisqu’il est ouvert aux grands professionnels maintenant. Il se déroulera cette année sur une seule journée. On prépare tout en craignant qu’encore une fois il faille annuler.
Depuis l’allègement des restrictions les jeunes cyclo-cross men ont pu retrouver par deux fois et avec un certain bonheur les chemins boueux de l’entraînement (toujours dans le respect des gestes barrières). Nous avions prévu une épreuve cyclo-cross en décembre que nous avons dû annuler. Elle est reportée au 30 janvier mais cela reste très incertain. Quant aux coureurs ils vont recommencer à s’entraîner sur les routes ».

Déménagement et nouvelles recrues

Le club installé dans les bâtiments de la DDE va intégrer en janvier les anciens locaux du tennis à la sortie sud d’Arbois. Quelques travaux doivent être réalisés mais la convention est déjà signée avec la municipalité.
Le club se dote de 18 nouvelles recrues dont 9 viennent d’autres clubs et ont déjà un bon niveau. La reprise des entrainements fin février est suspendue aux directives sanitaires.