Un nouveau président pour le Val d’Amour

Au cours du conseil communautaire du 15 juillet, à Mont-sous-Vaudrey, Étienne Rougeaux, maire d’Écleux, fut élu président de la Communauté de communes du Val d'Amour. Succédant à Michel Rochet, il s’entoure de huit vice-présidents et de deux membres du bureau. Petit tour d’horizon des nouveaux élus de la Communauté de communes du Val d’Amour…

115
De gauche à droite : Jean-Baptiste Chevanne (adjoint au maire de La Loye) ; Stéphane Ramaux (maire de Germigney) ; Christian Vuillet (maire de Santans) ; Paulette Giancatarino (maire de Mont-sous-Vaudrey) ; Jean-Marie Truchot (maire de Cramans) ; Alain Bigueur (maire de La Vieille-Loye) ; Jean Théry (maire de Port-Lesney) ; Étienne Rougeaux (maire d’Écleux) ; Sandra Hählen (maire de Mouchard) ; Virginie Pate (maire de Vaudrey) et Philippe Brochet (maire de Chamblay).

« Une communauté de communes, c’est une grande propriété dont nous sommes vingt-quatre copropriétaires » ; résume Michel Rochet, ancien président du Val d’Amour, quant au fonctionnement des communautés de communes – qui ne doivent en aucun cas se substituer aux communes, mais les accompagner.
Optique qu’Étienne Rougeaux, nouveau président, partage également puisqu’il « souhaite que l’on renforce le lien entre communauté de communes et communes. Un vrai travail [sur] la notion de service public » devra également être mené durant ce sixtennat. Alors que les dossiers s’accumulent déjà – comme celui du groupe scolaire de Chamblay – l’ancien président accorde toute sa confiance au nouveau.
« Dans la mesure où c’était un excellent vice-président, je lui accorde toute ma confiance ».

De Michel Rochet à Étienne Rougeaux

Les représentants des vingt-quatre communes du Val d’Amour se sont réunis pour élire le nouveau président de la communauté de communes. Après une prise de parole de Michel Rochet, ancien président, le scrutin fut ouvert. Les quarante électeurs avaient alors le choix entre deux candidats, Étienne Rougeaux, maire d’Écleux, et Jean-Luc Bozek, conseiller municipal de Mont-sous-Vaudrey.
Sans surprise – puisqu’il était le grand favori du scrutin – Étienne Rougeaux fut élu président de la communauté de communes pour les six prochaines années, avec 82.5% des voix. Jean-Luc Bozek récolta 15 % des voix, tandis qu’un électeur préféra laisser un bulletin vierge.
Aussitôt, Étienne Rougeaux, ancien vice-président de la communauté de communes en charge de l’économie et du tourisme, proposa l’élection de huit vice-présidents. Bien qu’un débat émergea – un électeur proposant d’en élire plutôt cinq – ce fut bien huit personnes qui furent désignées par les voix de la démocratie.

Sans surprise – puisqu’il était le grand favori du scrutin – Étienne Rougeaux fut élu président de la communauté de communes pour les six prochaines années, avec 82.5% des voix.

Les vice-présidents et les membres du bureau

Les vice-présidents

*Vice-présidente en charge de l’économie, de l’emploi et de la transition énergétique : est élue Virginie Pate, maire de Vaudrey, avec 82,5 % des voix.

*Vice-président en charge de la transition numérique, de la culture et du tissu associatif : est élu Alain Bigueur, maire de La Vieille-Loye, avec 95 % des voix.

*Vice-présidente en charge de l’enfance et de la jeunesse : est élue Paulette Giancatarino, maire de Mont-sous-Vaudrey, avec 92,5 % des voix.

*Vice-président en charge des finances et du budget : est élu Philippe Brochet, maire de Chamblay, avec 90 % des voix.

*Vice-présidente en charge des services à la population et des mobilités : est élue Sandra Hählen, maire de Mouchard, avec 70 % des voix.

*Vice-président en charge de l’assainissement et de l’eau : est élu Stéphane Ramaux, maire de Germigney, avec 80 % des voix.

*Vice-président en charge du développement touristique et du soutien aux acteurs du tourisme : est élu Jean-Marie Truchot, maire de Cramans, avec 85 % des voix.

*Vice-président en charge du patrimoine communautaire et du logement : est élu Jean-Baptiste Chevanne, adjoint au maire de La Loye, avec 85% des voix.

Les membres du bureau

*En charge des relations avec le SICTOM : est élu Jean Théry, maire de Port-Lesney, avec 85 % des voix.

*En charge de représenter la communauté de communes au syndicat mixte Doubs-Loue : est élu Christian Vuillet, maire de Santans, avec 87,5 % des voix.

Un scrutin loin d’être paritaire, puisque seulement trois femmes furent portées aux responsabilités ; soit environ un quart des onze élus de la communauté de communes…