Jura sud se qualifie et Sébastien Harmand tire sa révérence

Une qualification 2 à 0, sinon rien.

72
Le DG Sébastien Harmand de Jura Sud Foot s'en va sous d'autres cieux!
Le DG Sébastien Harmand de Jura Sud Foot s’en va sous d’autres cieux!
JSF se débarrasse de Besançon en Coupe de France!

L’obstacle bisontin franchi, les Marines sont donc au 7e tour de Coupe de France. La qualification fut longue à se dessiner, mais sur l’ensemble de la rencontre, les Jurasudistes l’ont méritée. Ils poursuivent ainsi leur parcours en Coupe et leur série d’invincibilité, (6 matches sans défaites). Il faut être optimiste et se dire que la convalescence risque de durer encore un peu. Mais il faut être honnête, si la première période a été un peu insipide et ennuyeuse, la seconde beaucoup moins. En effet le pénalty concédé par les Bisontins à la 73ème minute et transformé par l’artilleur Aurélien Faivre débloquait la situation pour JSF, et le jeu devenait plus fluide. Dix minutes plus tard Mohamed Camara pressé sur son but trompait son propre gardien sur un centre du jurassien Claudy Mbuyi. Il restait moins de 20 minutes et la messe était dite…

Le Directeur Général s’en va

Néanmoins un autre évènement agitait les travées du stade. En effet cette semaine JSF a communiqué sur le départ imminent de son DG Sébastien Harmand. Ce dernier est arrivé à Jura Sud en octobre 2015 pour prendre en charge le développement des partenaires et la communication, et a été promu depuis DG. Il va tirer sa révérence prochainement pour mener à bien un nouveau projet dans un autre club en France. Les dirigeants du club et Sébastien se quittent d’un commun accord et JSF le remercie pour son travail et son investissement sans faille, en lui souhaitant pleine réussite dans sa nouvelle aventure footballistique. Ce sera l’occasion pour le club de procéder à une réorganisation générale nécessaire sur le poste de Sébastien, dont les candidatures ne manqueront pas d’affluer.
Le DG aura laissé une belle trace durant son passage de quatre ans à JSF, tant par sa force de  travail, que par son investissement sans faille, pour la cause du football et du sport en général. Pour éviter toute polémique inutile, il précise que «son départ n’a aucun lien avec la fin de saison dernière difficile de JSF». C’est tout simplement une opportunité très intéressante de progresser dans sa carrière professionnelle, que Sébastien a saisie.
Alors, bon vent à lui…