Jura Sud Foot a pris l’eau

Un derby à sens unique...

77
La balle collait bien aux pieds des bressans !
La balle collait bien aux pieds des bressans !
Le public des jurassiens venu en nombre très déçu à l’issue du match!
Le pénalty chanceux transformé par Faivre entretient en fait un espoir illusoire!

Beau temps, belle pelouse, bon public…
En effet tout était réuni pour que ce match soit une belle affiche entre deux équipes séparées d’une cinquantaine de kilomètres, un derby avec la venue du promu LOUHANS-CUISEAUX. JSF devait se montrer nettement à son avantage, mais finalement c’est un retour tonitruant des bressans en N2, avec cette victoire ample à l’extérieur (1-6) !
Pour JURA SUD la défaite enregistrée 3 à 1 à Saint-Priest huit jours plus tôt avait déjà laissé un goût amer dans les têtes des supporters avec des fautes en défense inhabituelles. Et le derby a mis encore une fois de plus l’accent sur ces carences individuelles et collectives. A la fin du match, on a entendu des mots très durs dans la bouche de certains supporters, «Ce n’est pas notre Jura Sud..», «C’est un véritable naufrage, une faillite collective, quand tu en prends 6 dans la musette chez toi, les gars ne se sont pas battus…». Ces jugements très cruels et «bruts de décoffrage» révèlent cependant une vérité, JSF 2019 n’est pas du même acabit que le JSF 2018, et il faudra faire avec…
Les diverses péripéties administratives de l’été ont donc laissées des traces, Docteur Moulin et son Staff doivent faire réagir leur équipe…

Le fil du match

D’entrée le bressan Barty prenait à froid à la 5ème  les marines. Mais peu de réactions de ces derniers, et par apathie ou parfois par maladresse, les duels se gagnent par les jaunes, l’addition ainsi se corse, avec les buts de la 36ème, le double coup de fusil des 72ème, et 73ème. L’Hallali sonna enfin avec deux autres buts en 3 minutes (91ème et 93ème).  Le pénalty assez généreux sifflé par Mr. Lucas le référé à la 28ème transformé par Faivre entretiendra l’illusion quelques minutes. Après cette «lourde fessée» à domicile, il va falloir sérieusement remettre l’ouvrage sur le métier et se poser les bonnes questions, pour y apporter les meilleures réponses…
Quant aux supporters bressans, ils étaient très euphoriques et vraiment surpris, et on les comprend, d’avoir joué un si beau tour au champion d’automne de l’année dernière…
Bref, un match à vite oublier, pour repartir du bon pied.