Jura Sud Foot, champion d’automne

175
Sébastien Harmand, Pascal Moulin, J-F Charnay lucides et déterminés!

Et maintenant ?

Le 22 décembre 2018, «un jour de gloire» a sonné à Jura Sud Foot, en s’emparant de la 1ère place de son groupe de Nationale2, par une victoire probante chez le leader Saint-Priest et un titre honorifique de Champion d’Automne. Mais il faut «ne pas se voiler la face, ni s’enflammer» disait alors Pascal Moulin…

Quinze jours plus tard, juste avant la reprise, le 12 janvier à Moirans contre Grasse le 6 ème, il tempérait l’euphorie ambiante avec son bon sens d’homme de terrain:

«Nous avons joué 15 matchs, et il en reste encore 15, donc Champion d’automne certes, mais je préférerai quand l’on parlera de champion de printemps en fin de saison, cela validera vraiment une montée effective»…

Cependant il n’est pas trop présomptueux d’anticiper ce que serait un futur à l’étage supérieur, dans un optimisme palpable…

Aucun absent à la reprise de l’entrainement…

En présence du coach, de Sébastien Harmand, DG et Jean-François Charnay, dirigeant, un tour d’horizon a eu lieu. Ce dernier a parlé du projet-club 2015/2020 sur 5 ans, énoncé, et écrit, avec comme objectif la montée en National, dans lequel la venue de Sébastien Harmand était inscrite, afin de donner des structures solides à JSF. Un autre objectif très important la théorie des 3/3 inscrit dans le projet est de pouvoir aligner dans l’équipe phare, 1/3 de l’effectif issu du cru, 1/3 issu de la région, et 1/3 venu d’ailleurs. C’est presque réalisé. A ce jour JSF est le 64ème club de football classé par la 3F.

500.000 euros de plus à trouver…

Sur le plan administratif, le budget s’établit à 800.000 euros, et s’il y a montée, il faudra trouver autour de 500.000€ de plus, pour viser à terme un montant plus confortable de 1.3 à 1.5 Millions.

On y travaille déjà à JSF, car les problèmes logistiques de déplacement et d’hébergement seront tout autres. Certes la FFF accorde à ce niveau-là des subventions aux clubs de National, issues notamment des droits TV. Mais il faudra développer encore le partenariat, pour arriver à une collecte privée plus conséquente. Le club est déjà à la manœuvre en essayant de fidéliser au maximum ses partenaires sponsors actuels au nombre de 120, pour atteindre très vite le chiffre de 150, en espérant toucher aussi des entreprises d’envergure internationale localisées sur le territoire jurassien et sur la région BFC,  avec la dynamique positive de la montée.

Club formateur aussi pour le football féminin dans toutes les catégories, (la 1000ème licenciée féminine Luna GRosBorne dans le district FC est jura-sudiste), JSF est un club labellisé, bien avant certains de ses concurrents directs. Les voyants sont aux verts, Il faut anticiper certes, mais surtout réaliser une deuxième partie de saison au moins aussi bonne que la première…

Guy Monneret