Jura : moins de bénéficiaires aux Restos du cœur

Covid, repli sur soi, ou aides extérieures ont-ils fait barrage ?

0
87
Les valeureux bénévoles du centre de Champagnole sont toujours animés par l'esprit de Coluche, comme les autres centres du Jura.

Selon Georges Leneez, président des Restos du Cœur du Jura, « c’est sur un bilan mitigé que nous fini la campagne d’hiver : nous avons constaté une baisse importante des repas servis, ainsi que du nombre de familles accueillies. Le Covid y est je pense pour beaucoup ». Cela pourrait-il aussi laisser à penser que l’Etat providence a joué son rôle ? Ou que chacun s’est renfermé sur soi et ses difficultés ?
Quoi qu’il en soit, Georges Leneez constate que : « pour les 16 semaines de la campagne d’hiver, nous avons servi 191 827 repas pour 2866 familles, soit 28 930 personnes (dont 126 bébés). Pour cette période nous avons aussi délivré 1232 colis de dépannage ».
Du côté des dons, la « ramasse » en grande surface (produits alimentaires proches de leur date limite de consommation entre autres) est inquiétante, car presque divisée par deux (58 tonnes pour 93 l’année précédente). Heureusement la  plate-forme régionale des Restos a livré au Jura 74 tonnes de produits divers : frais, fruits et légumes, etc. Alors que la campagne d’été a démarré mi-mars, un regain de bénéficiaires a été ressenti dans les centres les plus importants (Dole, Lons le Saunier) : le début d’un retournement de tendance ?