Il y a 130 ans dans le Jura… le voleur des registres d’état civil

0
90

Semaine du 15 au 21 mars

Le 16 mars 1891, dans le village de Lemuy, la gendarmerie d’Andelot-en-Montagne arrêta un homme pour vagabondage. Âgé d’un peu moins de quarante ans, François S. naquit à Daucourt dans la Marne et se disait être relieur ambulant.

À une trentaine de kilomètres de Lemuy, quelque temps avant son arrestation, sous le nom de S., il se rendit chez Eugène Maizier, le maire de Montbarrey. Il lui demanda s’il avait des livres à relier. Le maire du village lui confia alors « un Code administratif, un Code français et malheureusement les quinze dernières années de l’état civil ».

Ne le voyant pas revenir, des gendarmes tentèrent de retrouver sa trace. L’homme arrêté à Lemuy fut soupçonné « d’être l’auteur de la soustraction des registres de l’état-civil » de Montbarrey, mais aussi de ceux de Mont-sous-Vaudrey.

Heureusement pour nous, aujourd’hui, les registres d’état civil de ces deux communes, pour la période indiquée, sont soigneusement conservés aux Archives départementales du Jura.

Le Petit Comtois, 14 mars 1891, n°2774, p. 3. & Le Petit Comtois, 21 mars 1891, n°2781, p. 3.