Il y a 130 ans dans le Jura… des commémorations en hommage aux sacrifiés de 1871

0
47

Semaine du 25 au 31 janvier

En juillet 1870, le Second Empire déclara la guerre à la Prusse. Peu après, la défaite française fut totale, si bien que les Prussiens occupèrent certains territoires français. Devant cette avancée, certains voulurent alors faire barrage aux ambitions prussiennes. De nombreux Jurassiens périrent, tentant vainement, dans une ultime bataille, de défendre leurs terres.

Le 25 janvier 1891, vingt ans plus tard, des commémorations eurent lieu dans le Jura. À Dole, vers 10h00, un cortège se dirigea de l’hôtel de ville, puis de la sous-préfecture, vers la gare, pour rejoindre le monument élevé en la mémoire des victimes françaises de la guerre franco-prussienne. Sous une affluence considérable, Philippe Ruffier, le maire de Dole, prononça un discours en hommage à ceux qui se sacrifièrent pour la défense de la ville, le 21 janvier 1871. Il aurait alors souligné : « On ne saurait, en effet, les oublier, malgré les vingt années qui nous séparent de cette journée fatale où les barbares menaçaient notre cité ».

Plus tard dans la journée, à Salins, une « cérémonie commémorative de l’entrée des Prussiens à Salins, à la suite de [sa] brillante défense » eut lieu. Sur la place de la Barbarine, de nombreuses personnes se réunirent, devant le monument commémoratif.

Bien que la défaite fût totale – les Prussiens ayant occupé nos territoires – ces actes de dévouement demeurèrent dans les esprits vingt ans après les faits.

Le Petit Comtois, 28 janvier 1891, n°2729, p. 3. & Le Petit Comtois, 29 janvier 1891, n°2730, p. 3. Par Victor Bergeret.