Jura. Lons-le-Saunier. Inauguration de la Maison de Santé Pluridisciplinaire

Bien qu’elle soit en service depuis début novembre 2019, la Maison de Santé Pluridisciplinaire a été inauguré officiellement le 28 janvier en présence de Richard Vignon Préfet du Jura et de nombreuses personnalités locales et régionales. Dès lors, ce sont déjà 23 professionnels de santé qui accueillent leurs patients dans des locaux flambant neufs, lumineux et agréables. Les rendez-vous se prennent directement auprès des patriciens.

388
La maison de la santé.


Si la première pierre a été posée en novembre 2017, la première réunion en mairie qui a vu naître le projet date de juin 2013.
Cette maison de santé rentre dans le cadre du plan du gouvernement pour renforcer l’accès territoriale de la population au soin. Le docteur Anne Barthem, présidente de l’association Espace de Santé Lédonien explique la démarche :
« Cette maison est le projet professionnel de patriciens indépendants qui ont décidé d’unir leurs compétences pour améliorer la prise en charge des patients. Ce projet de santé a identifié sept thèmes prioritaires : améliorer le dépistage des jeunes enfants, la prise en charge des adolescents, la prévention en gynécologie, la prise en charge des lombalgies chroniques, le développement de l’accueil des consultations non programmées, une politique de formation professionnelle et enfin l’accueil des stagiaires et leur donner l’envie de s’installer ».

Richard Vignon et Jacques pélissard pendant la visite.
Pendant les discours.

 

Un trait d’union entre le centre ville et les deux quartiers les plus peuplés…

Jacques Pélissard quant à lui s’est attaché à louer la bonne coopération entre les différents intervenants qui ont contribué à la bonne réussite du projet, dont l’ARS, l’état, la région et le département.
Il a également rappelé les principes, sur lesquels la ville fonde son action :
« Ce bâtiment de 2200 m2 sur quatre niveaux a été construit sur une ancienne friche industrielle. Nous reconstruisons la ville sur la ville en construisant sur des sites existants. C’est une opération complexe qui jumelle un bâtiment d’habitation de 20 logements avec la maison de santé. Le choix a aussi été fait car à mi chemin entre le centre ville et les deux quartiers les plus peuplés, avec en plus un arrêt de bus et un parking. Le souci que nous avons de rassembler les structures qui se complètent, montre notre volonté d’être cohérents dans l’action que nous menons ».

Anne Barthem dans son discours d’introduction.
Le Préfet, Richard Vignon pendant son discours

Un maillon dans la chaîne du parcours de soins

C’est le préfet Richard Vignon qui avait la tâche de clore cette cérémonie. Il s’est attaché à dire sa satisfaction de cette réalisation qui répond pleinement à la politique gouvernementale en soulignant que ce projet est en partie basé sur la prévention qui est pour lui un point faible en France :
« Cette maison offre tout un parcours de santé qui met en synergie des acteurs de la santé pluridisciplinaire. Le parcours de santé, c’est avoir une médecine de proximité qui est un maillon dans le parcours de soin. Il y a des niveaux dans l’offre de santé et le personnel médical veut travailler en équipe avec un outil de travail moderne qui répond aux besoins. Cette maison de santé en est le parfait exemple ».

Le Préfet s’adressant à Chantal Torck, Vice Présidente du Conseil Départemental.

En chiffres :

23 patriciens exercent déjà dont :
– 5 généralistes.
– 4 masseurs kinésithérapeutes.
– 1 ostéopathe.
– 1 pédicure-podologue.
– 3 orthophonistes.
– 2 neuropsychologues.
– 2 psychologues-psychothérapeutes.
– 2 orthoptiens.
– 1 orthopédiste.
– 1 diététicienne.
– 1 psychologue.
Il est à noter que le laboratoire d’analyse Médilys s’installera cette année à côté de la maison de la santé.