Inauguration de nouveaux services à l’Hôpital Louis Jaillon

L’heure de la réconciliation ne devrait-elle avoir sonné!

40
Guillaume Ducolomb Directeur présente les nouveaux services!
Guillaume Ducolomb Directeur présente les nouveaux services!
La communauté médicale réunie dans le nouveau service!

 

Lundi soir 30 septembre, Guillaume Ducolomb, directeur des hôpitaux du Jura et Carole Griesmayer directrice déléguée à Saint-Claude présentaient à la communauté hospitalière le nouveau Service de Médecine de Spécialités. Celui-ci est situé au 1er étage, en lieu et place de l’ancien service de chirurgie conventionnelle. Il reste encore quelques travaux de sécurisation des locaux (bâtiment A et B), jusqu’en fin d’année. Et Mr. le Directeur de relever : «ce fait extraordinaire d’ouverture de services dans un contexte national qui tend à la fermeture de ceux-ci». L’ARS a dégagé pour cela la somme de 1.8M€. Ce nouveau service de médecine sous la responsabilité du docteur Fontaine héberge 15 lits de rhumatologie et néphrologie. D’une capacité totale de 28 lits, l’unité permettra à terme d’accueillir le futur service d’oncologie dans une potentialité de 43 lits. MR. Ducolomb estime  «qu’il y a une sorte de désinformation qui circule dans la population, par rapport à la réalité en interne de cet hôpital, qui a donc retrouvé de l’activité».

Une activité hospitalière en hausse…

Par exemple : hausse d’activité de +3% aux urgences, sur la chirurgie ambulatoire on est à 26% en plus, sur la dialyse le service pour l’instant est saturé, il y a une réflexion d’ailleurs, menée avec les médecins néphrologues Dahmani et Bouguern pour ouvrir une 2ème plage de consultations en début de soirée (18h00 à minuit)».
D’autre part un projet structurant en radiologie doit permettre de colliger tous les documents et images des patients dans un partage avec Lons, Champagnole, Morez et Saint-Claude. Sans oublier bien sûr le projet de l’IRM, dont le dossier en cours est sur la bonne voie.
Restera ensuite de le faire approuver et autoriser par l’ARS ?
En termes de calendrier, on peut tabler sur une livraison par tranche en 2021, services radiologiques, scanner, et IRM. Enfin pour le Directeur «la communication néfaste et négative à l’extérieur pèse sur la bonne marche de l’hôpital».
C’est ainsi une des raisons pour lesquelles en accord avec la communauté médicale, il avait refusé de recevoir dans la cour de l’hôpital la manifestation du CODESOHO ce soir-là… D’ailleurs Mr. Ducolomb a été très clair, «Il n’a pas dans sa lettre de mission l’objectif de réouverture de la maternité». Il a rappelé que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn l’avait affirmé aussi devant les médias comme pour la maternité de Le Blanc.
L’heure est peut-être venue, pour d’autres réflexions plus positives…