Ils ne se représenteront pas au poste de maire : “Place aux jeunes” pour Bernard Hacquin, à Billey

Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020, et on sait déjà que bon nombre de maires de l'ancien canton d'Auxonne renoncent à se représenter où hésitent encore ... Parmi les maires sortants qui ne se représentent pas figurent Bernard Hacquin, élu maire de Billey en 2014, et, comme pour chacun d'entre-eux, nous avons voulu savoir pourquoi ?

108
Bernard Hacquin, maire de Billey va tirer sa révérence.

Bernard Hacquin, pourquoi vous ne voulez pas vous représenter au poste de maire de Billey ?
“Je l’avais annoncé depuis le départ, j’ai fait un mandat d’adjoint et je ne ferai qu’un mandat de maire. Je laisse la place aux jeunes, je viens d’avoir 70 ans, et en plus de ça j’ai des problèmes de santé”.

Peut-être les contraintes de l’administratif aussi ?
“Non, non, l’administratif, plus c’est chiant, plus ça me plait et plus j’ai envie de m’engueuler, donc ça tombe bien ! Les jeunes auront sûrement d’autres idées. Moi, j’avais prévu pendant mon mandat de faire des busages de fossés, réparer les chaussées, ce qui est fait. On a aussi réussi l’accession aux handicapés, on aura fait pas mal de choses et on laisse un compte sans dette. La commune n’est pas endettée et ne le sera pas non plus quand on fera le passage de pouvoir. Il ne reste plus qu’à trouver les jeunes, mais je crois que cela ne suscite pas les vocations”, constate Bernard Hacquin qui redonnera son écharpe fin mars.

Prochain témoignage : Jean Rousseau, maire de Villers-Rotin.