Ils ne se représenteront pas au poste de maire : “Il faut savoir s’arrêter” pour Dominique Girard, maire de Flammerans

Après Bernard Hacquin à Billey, Jean Rousseau à Villers-Rotin, Christian Seichon à Villers-les-Pots Raoul Langlois à Auxonne et Serge Perron à Athée (voir nos éditions précédentes), Dominique Girard s'exprime également sur les raisons pour lesquelles il ne se représentera pas aux prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Une décision dont il avait déjà fait part aux habitants de Flammerans lors de la cérémonie des voeux 2019. Rencontre avec Dominique Girard, également conseiller départemental, maire de Flammerans, depuis 2008.

257
Dominique Girard, maire de Flammerans et Conseiller départemental.

Dominique Girard, pourquoi vous ne voulez pas vous représenter au poste de maire de Flammerans?
Je l’avais annoncé lors des voeux 2019 de manière à ce qu’il n’y ai pas d’ambiguïté et pour que les personnes intéressées puissent commencer à s’engager à leur tour. J’ai toujours considéré qu’il ne fallait pas faire trop de mandats, pour ma part j’ai fait un mandat en tant que conseiller et deux en tant que maire. Il ne faut pas s’enkyster !
J’aime ce que je fais en tant que maire, mais il faut savoir s’arrêter. Je pense qu’une autre équipe va apporter un nouveau regard, c’est une continuité avec de nouveaux projets, une nouvelle vision. Je ne ferai pas non plus partie du nouveau conseil pour ne pas interférer dans les décisions. En revanche, j’apporterai mon conseil s’ils le souhaitent.

Quel bilan faites-vous ?
J’ai eu la chance d’avoir de bons conseillers et de bons adjoints, ce qui a permis d’avancer sereinement au service des habitants. Sinon, globalement, on a pu mettre en œuvre nos projets du départ. Nous avons refait toutes les rues du village, réparé les bâtiments communaux : isolation, fenêtres, presque toutes les toitures et un système de chauffage beaucoup plus économe. Nous avons aussi créé une salle pour le périscolaire, transformé les vestiaires de l’ancien stade en salle de réunion. Nous avons aussi largement désendetté la commune et nous laisserons ainsi une situation financière saine. Je tiens d’ailleurs à souligner l’accompagnement sans faille du Conseil départemental et l’appui de l’État par le biais des dotations d’équipements aux territoires ruraux et aussi l’accompagnement de notre député de circonscription Rémi Delatte.

Vous êtes aussi président du Syndicat des eaux ?
Je ne serai plus non plus président du syndicat des eaux puisque la loi NOTRé transfert la compétence eau-assainissement à la Communauté de communes. Dans ce domaine, nous avons d’ailleurs réussi à diminuer quasiment de moitié la redevance et nous avons remplacé 27% du réseau d’eau potable“, indique Dominique Girard.

Au Conseil départemental au moins jusqu’à 2021 …

Je suis au Conseil départemental au moins jusqu’en 2021 et je suis très engagé dans ma commission environnement, eau, biodiversité et forêt. Je continuerai de m’investir dans ces thématiques essentielles à l’avenir de nos territoires et de ses habitants“, indique Dominique Girard.