Il y a 130 ans dans le Jura… le général Tcheng-Ki-Tong à Desnes

0
130

Village jurassien d’environ 540 habitants à la fin du XIXe siècle, Desnes se situe vers Bletterans. Le 16 mars 1891, le général Tcheng-Ki-Tong quitta Paris avec sa femme, Marie Adèle Lardanchet. Ils se rendirent alors dans le Jura, et plus précisément à Desnes puisque la belle-mère du général y décéda le 15 mars 1891.

Né en 1851 à Houguan (appelé maintenant Fuzhou), Tcheng-Ki-Tong fut notamment, dans les années 1880, nommé attaché militaire de l’ambassade de l’empire de Chine. Il se fit également connaître par l’écriture, tout en devenant une véritable figure mondaine à Paris.

En 1890, Tcheng-Ki-Tong, général de brigade de l’armée chinoise et premier secrétaire de la légation de Chine à Paris, se maria avec Marie Adèle Lardanchet, née le 25 février 1848 à Desnes.

Peu après l’enterrement de la mère de Marie Adèle Lardanchet, Tcheng-Ki-Tong rentra en Chine. Disgracié en 1891, il était énormément endetté, ce qui l’encouragea à retourner en Extrême-Orient. En 1895, la brève république de Taïwan lui permit d’être nommé durant moins d’un mois ministre des Affaires étrangères. À l’extrême fin du XIXe siècle, il retourna à Fuzhou. Il décéda en 1907 à Nankin, bien loin du Jura qu’il avait fréquenté une quinzaine d’années plus tôt.

Le Petit Comtois, 21 mars 1891, n°2781, p. 3.