Il y a 130 ans dans le Jura… la ruse du réveillon

236

Semaine du 23 au 29 décembre

Foncine-le-Haut. – Dans la nuit du réveillon 1889, à l’hôtel du Commerce de Foncine-le-Haut, un renard entra dans une écurie. Festoyant seul, l’animal tua six poules, deux canards et un dindon.

Le matin de Noël, une jeune fille voulant nourrir ses bêtes découvrit l’œuvre du canidé. Prenant peur, le renard tenta de fuir par une chatière – trou par lequel il s’était introduit dans l’écurie. Néanmoins, « [il] avait tellement mangé que son embonpoint ne lui permit pas de passer ».

La fillette alla rapidement raconter sa rencontre inattendue. Un chasseur fut alors appelé pour abattre la bête. Ne pouvant s’évader, le criminel « plus honteux que s’il avait été pris par les poules qu’il avait mangées, dut subir le sort de ses victimes. Le dindon occis n’avait point été entamé. On le servit à la table de l’hôtel du Commerce, qui conservera la peau du renard comme un souvenir de son indigeste réveillon ».

Le Petit Comtois, n°2340, 04 janvier 1890, p. 3.