Grands mots… Grands remèdes…

Violence

144

La violence en milieu scolaire augmente et aussi les dommages aux personnes et aux biens. Dommage ! Mais on peut le voir différemment. Ce constat a plutôt valeur d’hommage et suscite un formidable espoir !

Car c’est la preuve que James Baldwin était dans le vrai : « Les enfants n’ont jamais été très doués pour écouter ce que leur disent leurs parents. Mais ils n’ont jamais manqué de les imiter ».
Et Bill Martin lui aussi avait raison : « On apprend uniquement par l’exemple ».

La violence en milieu scolaire, qui crevait les écrans il y a peu, montre que notre éducation porte ses fruits et que les adultes restent toujours des modèles pour les enfants même s’ils semblent nous regarder d’un œil critique et distant.

Les images en boucles de jets de pavés, de voitures renversées et brûlées, de vitrines défoncées, de magasins vandalisés et d’yeux bien plus que pochés… Et tous ces corps à corps musclés ! Ces images nourrissent les jeunes imaginations et leurs suggèrent de faire de même. Nos attitudes d’adultes ont valeur d’exemple.

L’éducation des jeunes confirme ici qu’elle n’est pas une farce et attrape sortie de l’imagination débridée d’un ministre soucieux de laisser son nom à la suivantième réforme. L’exemple que nous donnons est efficace et l’augmentation de la violence scolaire prouve que notre exemple porte ses fruits. C’est plus qu’un encouragement, c’est une promesse.

Car dès lors il suffirait que les adultes retrouvent leur sérénité pour que la délinquance disparaisse une bonne fois pour toute. Comment n’y avons-nous pas pensé plus tôt ?

Patientons…