Grands mots… Grands remèdes…

Yes we can (coillotte) !

115

J’ai découvert avec surprise dans mon journal des nouvelles de la fromagerie qui fait notre fierté jurassienne en trois lettres Bel et bonnes et dont la réputation s’étend sur la planète entière dans une gigantesque chevauchée des Vache qui Rit®.

On y disait que la célèbre fromagerie avait décidé de « changer d’identité d’entreprise ». Le changement d’identité d’entreprise (en abrégé ch.i.ent) s’imposait-il du fait du brexit et réparera-t-il les taxes US promises ? Wait and see…
Le nouveau logo vert est formel : « for all for good » 
®. Of course ! Ça n’est pas une fake-news et cette nouvelle formulation comtoise nous rassasie avant même d’avoir consommé The laughting cow®. Heureusement, le logo anglais était traduit et retraduit. D’abord avec un point et quelques majuscules : For All. For Good. Ensuite avec un renvoi en bas de page : (1) Pour tous. Pour de Bon.
Dont acte ! N’empêche : voilà un logo qu’on ne comprend que lorsqu’on a retraduit sa traduction en français pour les comtois bien de chez nous.

Le marketing de la Vache qui Rit® avait vachement besoin d’un sérieux up-to-date pour booster ses followers et rester au top. Pas folle la Vache : c’était to be or not to be ! Le coming-out de l’anglais dans le sponsoring du fromage à tartiner est un challenge pour faire le buzz façon start-up. Merci d’avoir poussé les brainstormings jusqu’au burn-out.

Il faut casser les codes. Et les phares et les clignotants. Et les warnings aussi. Le logo qui était au rouge passe au vert ! Bonne route Bel !

You are welcome !