Grand frais et Action débarquent « En Chantrans »

Les deux enseignes arriveront cet automne, tandis qu’ « Expert » se transforme en parallèle en « Boulanger ».

2350
Tout l'accès à l'ex-Mr Bricolage est en train d'être refait pour accueillir Grand Frais et Action.

C’est confirmé : la rumeur qui courait depuis un moment a été corroborée par Jean-Philippe Guichon, président de l’association des commerçants « En Chantrans ». « Grand Frais et Action occuperont les locaux de l’ex-magasin Mr Bricolage. Les travaux viennent d’attaquer pour la création de deux cellules commerciales ».
Le patron de « Zoo Boutic » se réjouit de cette arrivée, car le sort de cette immense surface vide posait question, et car les deux nouveaux venus se positionnent comme de véritables « locomotives » pour la zone commerciale située à la sortie de Montmorot.
La réputation de « Grand Frais » n’est plus à faire, puisqu’il concentre boucherie, poissonnerie, primeur, fromagerie et épicerie. Ce magasin sera le 2e du Jura, puisque Dole/Choisey en compte déjà un. Autre poids lourd du commerce, discount cette fois, l’enseigne néerlandaise « Action » ouvrira son 3e magasin jurassien (après Dole et Champagnole). Maison (décoration, ménage, multimédia), bricolage, jardinage, jouets et loisirs, mode, animaux, sports, loisirs créatifs, multimédia, petite épicerie et boissons, etc. : plus de 6 000 références différentes (en majorité hors alimentation donc) seront disponibles à prix cassés, puisque la chaine traque les invendus, les surstocks et autres faillites d’entreprises. Plusieurs dizaines d’embauches devraient accompagner ces deux arrivées d’ici la fin de l’année.

La zone aussi rénovée dans son ensemble

Deux magasins « dans l’ère du temps » pour Jean-Philippe Guichon, de même que la transformation du magasin Expert en Boulanger. Les travaux qui y sont également en cours se poursuivent à travers la zone dans son ensemble : « réfection des trottoirs, aménagement d’un cheminement piétonnier pour permettre aux clients de flâner à leur guise, changement des luminaires, réfection des enrobés » précise Jean-Philippe Guichon. Un bouquet de chantiers qui devrait d’ici le mois de décembre donner un coup de jeune et de dynamisme à une zone qui n’en manque pas. En marge de ceux-ci, le président Guichon s’est félicité de la nouvelle taxe sur les géants d’internet (GAFA), qui se répercutera sans doute sur les clients adeptes du numérique. De quoi renforcer encore selon lui l’attractivité des magasins « physiques », qui mènent des politiques tarifaires concurrentielles.