Genève pied au plancher

114

C’est parti pour l’édition 2019 du très sélect Salon de Genève ou « Gims » (Geneva International Motor Show) pour les adeptes d’acronymes à sonorités british. Du 7 au 17 mars, les bords du lacs Léman accueilleront le meilleur de la création automobile pour une ode helvétique aux belles mécaniques et aux technologies de pointe.

Du 7 au 17 mars, les mordus de belles carrosseries se réuniront à Genève le temps du célèbre salon automobile suisse. À cette occasion, la grand-messe technologique helvétique se pare de ses nouveaux atours avec un thème de campagne innovant et un site web revisité. À l’exception de Ford et des absents de l’édition 2018, les exposants restent fidèles à Genève : quelque 900 véhicules seront ainsi présentés au grand public et à la presse durant les dix jours du salon. Et pour cette 89e édition, autant dire que les nouveautés et les surprises seront au rendez-vous…

Les exposants répondent présent

Outre les plus fidèles constructeurs dont, pour ne citer qu’eux, Fiat, Audi, Volkswagen, Aston Martin, Lamborghini, Seat, Toyota, Renault, Nissan ou Volvo à travers sa marque Polestar, vingt-six nouveaux exposants se sont inscrits cette année dont la marque chinoise Changan. « Nous sommes très heureux qu’un grand constructeur automobile chinois soit présent pour la première fois au Salon de Genève, car le marché et l’industrie automobile chinois ont un énorme potentiel pour l’avenir », déclare André Hefti, actuel directeur du salon. L’Office fédéral de l’énergie (OFEN) se tourne également vers l’avenir. Il sera en effet, pour la quatrième fois, le Presenting Partner du salon avec sa campagne Co2auplancher, visant à promouvoir les véhicules efficients en énergie. L’OFEN encourage ainsi les véhicules respectueux de l’environnement qui n’émettent pas plus de 95 g de CO2/km. Une fois de plus, le chronométreur TAG Heuer sera lui aussi de la partie avec une fascinante exposition spéciale rendant hommage au sport automobile.

Un campus pour l’avenir

Après le démarrage réussi de l’opération « Shift Automotive » au Salon international de l’électronique grand public (IFA) à Berlin début septembre, le GIMS travaille actuellement à poursuivre ce projet. Lors de cette édition 2019, un campus réunissant des plateformes d’information sera mis en place dans les halls d’exposition. Les visiteurs pourront y découvrir comment les nouvelles technologies des domaines de l’électronique et de l’industrie automobile changent le monde de la mobilité pour dessiner dès aujourd’hui les grandes lignes d’un avenir plus propre et plus durable…

Passage de relais

Cette édition 2019 sera aussi pour le Gims l’occasion d’accueillir son nouveau directeur, Olivier Rihs, nommé à l’unanimité par le Conseil de fondation du Salon international de l’automobile. Le manager de 49 ans prendra la succession d’André Hefti, dont le départ à la retraite est programmé pour le 1er juillet. Afin de garantir un transfert aisé et harmonieux des responsabilités, Olivier Rihs découvrira ses nouvelles fonctions aux côtés de son prédécesseur pendant ce 89e salon qui s’annonce décidément comme une édition particulièrement tournée vers l’avenir.

En pratique

– Le Gims vous accueille du 7 au 17 mars, du lundi au vendredi de 10 heures à 20 heures et les samedis et dimanches de 9 heures à 19 heures.
– Tarifs d’entrée (à la journée) : 16 CHF (env. 14€) – Enfants et retraités : 9 CHF (env. 8€)
– Le bon plan : un rabais de 50 % sur tous les billets vendus sur place dès 16 heures.
– En savoir plus : https://www.gims.swiss/fr

Le saviez-vous ?

Le Salon international de l’automobile de Genève est l’un des cinq premiers salons automobiles mondiaux reconnus par l’Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA). C’est aussi le seul en Europe à avoir lieu chaque année.

 

GIMS 2018 Geneva International Motor Show PALEXPO