Jura. Gaule lédonienne : « + 20% de pêcheurs »

N’en déplaise à la canicule estivale de 2019, l'AAPPMA a franchi le cap des 1.000 cartes "personnes majeures".

220
Un beau brochet, sorti de l'étang Comtois -qui a ouvert le 25 janvier- et où ces belles pièces se plaisent.

1.000 cartes personnes majeures : un seuil symbolique a été franchi en 2019 par l’AAPPMA (association agréée de pêche et de protection des milieux aquatique) La Gaule lédonienne, gérant près de 400 kilomètres de rives sur de nombreux cours d’eau autour de Lons, mais aussi Poligny, Beaufort ou encore Cousance.
Une très bonne nouvelle pour son président Thierry Buatois, plutôt habitué à voir chaque année les effectifs de pêcheurs s’effriter dans le Jura. D’après ce dernier, l’embellie a été particulièrement sensible sur « les cartes journalières en forte hausse ». « Le tourisme pêche pourrait en être la cause, avec des pêcheurs venus de Paris, Lyon, Bordeaux…sans compter nombres de pêcheurs venus de la Saône et Loire ». Une surprise compte tenu de conditions hydrologiques de plus en plus scabreuses, dérèglement climatique ‘aidant’… A ce propos, Thierry Buatois rappelle « son opposition au projet de Center Parcs au dessus de Poligny, tant en raison des pompages d’eau potable que du rejet d’eaux usées ».
Si la pêche à la truite devient problématique au cœur de fournaises estivales plus fréquentes, « la Gaule lédonienne a la chance de gérer plusieurs étangs » permettant des pistes de repli : si l’étang Gilbert Filliod (ouverture le 2 mars) doit être débarrassé de ses châtaignes d’eau, l’étang Comtois (Domblans) fait le bonheur des passionnés. « Nombreux brochets de plus d’un mètre, perches, tanches, truites, etc. » constituent son cheptel régulièrement enrichi par des alevinages. Les étangs du Parc à Lons (1e catégorie) devraient aussi évoluer vers la 2e catégorie. Côté rivières de 1e catégorie, l’AAPPMA déversera 1.300 kg de truites (chiffre stable) avant l’ouverture prévue le 14 mars.

Les nouveautés 2020

La Vallière (très poissonneuse) passera en réserve de pêche depuis « Le Moulin » à Revigny jusqu’à sa source (2,5 km). Le Savignard passe en réserve intégrale sur tous les lots de l’AAPPMA.