Fusion des communautés de communes : les citoyens veulent avoir la parole

121

Richard Vignon, préfet du Jura, s’est déplacé mardi soir à la communauté de communes du Pays des lacs, afin de répondre aux interrogations des élus du territoire, sur la question épineuse du projet de fusion des quatre communautés de communes (Pays des Lacs, Région d’Orgelet, Petite montagne et Jurasud).
Un projet qui commence à inquiéter certains élus, mais aussi des citoyens. Ainsi Elisabeth, dans un courrier adressé au président de la communauté de communes du Pays des Lacs, interroge : “Un projet de fusion, pourquoi ?….Que deviendra le pouvoir des communes , leur autonomie financière face au risque de  l’unification du taux des impôts ? …. Comment seront organisées les élections ?…. Quelle place auront les élus des petites communes face aux importantes?…..Quelle sera la valeur de parole, de volonté, de chaque citoyen selon le lieu où il habite ? ……”.

“Un moratoire sur les fusions des communautés de communes de notre territoire”


D’autres citoyens ont initié une pétition adressée à Monsieur le Préfet du Jura.
Aujourd’hui, nous citoyennes et citoyens des communautés de communes de Jura Sud, de la région d’Orgelet, du Pays des lacs, de la Petite Montagne, du Haut Jura….  demandons un moratoire sur les fusions des communautés de communes de notre territoire”.
Selon ces habitants, une Intercommunalité doit rester à une échelle humaine acceptable pour les déplacements et les démarches, et pour avoir des projets qui répondent aux besoins de la population.
Or pour cette fusion des communautés de communes, les échéances sont rapides et ne permettent aucun dialogue“.
En conclusion, les initiateurs et les signataires de la pétition demandent “le gel de toutes les décisions à venir concernant cette éventuelle fusion et l’ouverture d’un véritable débat sur les enjeux de ces mariages intercommunaux”.

Pétition sur Change.org – Collectif Citoyens Sud du Jura –