Franck Boudot : “Je vais motiver les troupes pour que ce critérium soit une belle réussite et que nous remettions ça en 2021”

Rencontre avec le président de Jura Grand Dole Cyclisme Organisation, cheville ouvrière du critérium cycliste professionnel de Dole, qui se déroulera le 4 septembre prochain.

0
593
Franck Boudot prépare activement le critérium du 4 septembre.
Franck Boudot, vous êtes le président de Jura Grand Dole Cyclisme Organisation, et organisez avec toute votre équipe le 4 septembre 2020, un critérium cycliste professionnel à Dole, consistant à parcourir 50 tours de 1050 mètres, autour du Cours Saint-Mauris. Pourquoi et comment vous est venue cette idée aussi originale qu’ambitieuse ?
C’est le 7 septembre 1990, que nous avons vu à Dole pour la dernière fois un critérium cycliste professionnel. A partir de cette date, nous  avons retrouvé le tour de France en 1992, puis en 2017…
C’est donc le 4 septembre 2020, soit près de 30 ans après, jours pour jours qu’un tel événement va renaitre. Il y a toujours eu une ferveur à Dole, et même dans tout le Jura, concernant les grands événements cyclistes avec de grands coureurs au départ.

Il y avait 5000 personnes en 90 alors que l’entrée était à 5 francs à l’époque… Symboliquement nous avons souhaité proposer l’entrée gratuite afin que chacun puisse venir voir ce spectacle et cette course, quel que soit son âge ou sa condition.

Les organisateurs Benjamin MAVEYRAUD, Franck BOUDOT,
Pascal MERGEY

Un événement de cette ampleur doit être infernal à gérer… Comment y parvenez-vous ?
Ce projet a été travaillé, réfléchi et muri depuis 3 ans. Je me suis donc rapproché au mois de juin de certains copains afin de bien m’entourer et de pouvoir le concrétiser.
Je ne les citerai pas tous, car sinon la page n’y suffirait pas mais je m’appuie beaucoup sur Pascal Mergey : secrétaire, Benjamin Maveyraud : trésorier, Laurent Chassin : responsable communication, Dominique Mergey : responsable repas, Thierry Sigrand et Gérard Courbet : responsables sécurités…
Ce sera aussi l’occasion d’un petit  clin d’œil à Alain Chazal et Daniel Germond, qui ont  beaucoup aidé les club sportifs Dolois, et ont contribué à la création de mon équipe actuelle AG2R La mondiale (anciennement équipe Chazal) en faisant confiance à mon patron qui est Vincent Lavenu, manager général AG2R la Mondiale.
J’aurai aussi une pensée particulière ce jour-ci pour mon ami Cédric Gomet, décédé au Bataclan ainsi que pour Gérard Nicolet médecin du Tour de France durant plusieurs années, parti trop tôt lui aussi et qui aurait sans doute apprécié d’assister à ce critérium…

Qu’attendez-vous de cet événement majeur et inédit qui verra de célèbres coureurs professionnels et des élites prendre le départ ?
Simplement que chaque passionné de sport vienne voir et rencontrer les champions et les stars du vélo. Que les curieux aussi se déplacent en masse…
Sur le Tour de France, c’est très compliqué car chaque coureur à beaucoup à faire au départ de la course et doit vite repartir au massage et à la collation juste après l’arrivée.
Mais sur un critérium, il y a beaucoup plus d’opportunités de partager avec les coureurs, d’échanger avec eux, de venir chasser l’autographe et le selfie…
J’ai sélectionné pour ce 4 septembre, 25 professionnels qui sont pour beaucoup des amis ou de bonnes connaissances et qui, pour certains, sont parmi les meilleurs cyclistes de la planète vélo !
Je sais qu’ils joueront le jeu et que le public passera un très bon moment avec eux. Une quinzaine d’élites seront présent également. Nous aurons donc aussi la chance de pouvoir compter sur la participation de coureurs qui font partie des meilleurs amateurs français.
Il me semble par ailleurs important de ne pas négliger les cyclistes des clubs du département.
Enfin, pour terminer, j’essaye avec toute mon équipe de bénévoles, d’apporter ma pierre à l’édifice afin de développer le centre-ville de Dole, de promouvoir son image et celle de notre beau département.
Vous êtes par ailleurs mécanicien de l’équipe AG2R la Mondiale ainsi que de l’équipe de France et côtoyez donc régulièrement sur les différents compétitions, des champions tels que Romain Bardet ou Alexis Vuillermoz… Comment vivez-vous ces intenses moments d’émotion au cœur de l’action ?
J’ai eu la chance d’intégrer une très grande équipe il y a 11 ans qui est AG2R la Mondiale.
J’ai été avec l’équipe de France cyclo cross puis j’ai été retenu également par “Le druide” Cyrille Guimard et Manu Brunet pour faire partie de l’équipe de France route et contre la montre en 2017…
Ce sont des moments de vives émotions qui sont indescriptibles. Quand tu suis en voiture, au plus près de la course, ou que tu t’occupe du vélo d’un coureur ayant un maillot distinctif sur le tour de France (vainqueur d’étape notamment), c’est quelque chose de très fort !
Les membres de l’équipe vivons ensemble “h24”, 180 jours de l’année. Donc il y a forcément des hauts et des bas… Et puis, forcément, quand ça ne marche pas au niveau des performances attendues, tout se complique. Mais au contraire, quand ça marche bien, il y a des moments qui restent gravés à tout jamais lors de très grandes victoires.
J’ai en tête à cet instant celles d’Alexis Vuillermoz, Christophe Riblon, Blel Kadri ,Romain Bardet qui resteront vraiment des très grands moments…
Évidemment, il reste aussi des déceptions, comme Julian Alaphilippe, qui se fait reprendre à 2 kilomètres de la ligne d’arrivée à Bergen en Norvège, lors du championnat du monde où j’étais avec Cyrille Guimard en voiture…
A ce sujet quel est votre meilleur souvenir, ou le fait le plus anecdotique que vous ayez vécu sur le Tour de France ou en compétition internationale ?
Le classement de la meilleure équipe du tour de France 2014 est mon meilleur moment. Après la dernière étape aux Champs-Élysées, nous avons fait la montée puis la descente des champs à côté de Jean-Christophe Perraud qui terminait 2eme du Tour, juste derrière Nibali… Nous étions tous ensemble avec Bardet, Gadret, Dumoulin, Riblon, ect…
C’était magique !
C’est surtout cette récompense ultime, qui clôture trois semaines de travail intensif qui restera gravée dans ma mémoire.
Cette année 2014; nous avions également gagné le classement par équipe du Tour d’Italie avec Pozzovivo, Hubert Dupont et Alexis Vuillermoz notamment. Nous nous sommes retrouvé à un moment donné et durant quelques jours, meilleure équipe au monde au classement UCI. Tout cela ne s’oublie jamais…
Après ce critérium, avez-vous d’autres projets pour la suite ?
Je vais motiver les troupes pour que ce criterium soit une belle réussite et que nous remettions ça en 2021.
Je suis très bien entouré, et mes collègues font un travail extraordinaire pour que tout fonctionne bien. Donc, pérenniser l’événement est déjà un objectif.
Pour la suite, oui j’ai d’autres projets en tête : ayant 3 frères qui on fait du rugby dont 2 qui sont toujours en activité (en Fédérale 1 à Beaune et Limoges), et étant un passionné de l’ovalie, j’aimerais essayer d’organiser quelques chose autour du ballon ovale…
Donc à voir par la suite, car le dossier critérium est déjà quelques chose de très lourd à mettre en place, surtout pour la première année.

 

Plus d’infos sur : https://www.criteriumcyclisteprofessionneldugranddole.com