Ingénierie, haut débit, personnes âgées : le Jura avance

Comme dans les 16 autres cantons jurassiens, le président du conseil départemental a débattu avec les maires du canton de Champagnole de la feuille de route du Jura pour 2019.

141
Clément Pernot souhaite expérimenter de nouvelles solutions pour l'hébergement et la mobilité des seniors.

Le message général de ces vœux prononcé à Montrond le 12 janvier est simple et explicite : le département s’appuie sur l’intelligence collective et les ressources humaines des territoires pour construire un Jura en phase avec son temps (tout en prévoyant ceux qui s’annoncent) de plus en plus attractif, fort de son identité et de ses contrastes qui en font l’exception.
La présentation du budget primitif  2019 a constitué un préambule essentiel, tant du point de vue des finances publiques que de celui des compétences départementales. Le président a ainsi insisté sur l’allègement de la dette opéré au prix d’efforts menés sur 3 ans, efforts remarqués par la Cour des Comptes. Pour celle-ci, le Jura est un bon élève !
Ainsi, le Département retrouve une capacité d’initiatives qui lui permet de mener un accompagnement équilibré des Communautés de Communes, via notamment la Dotation de Solidarité des Territoires (DST). Par ailleurs, une agence d’ingénierie départementale est désormais opérationnelle, pour prendre en compte la montée des besoins locaux et le désengagement de l’État. Pour les véloroutes par exemple (vecteur d’une politique touristique nouvelle), l’agence peut ainsi : évaluer le budget total, faire le tour des subventions Europe / Région / Etat, et calculer le reste à charge (financé à 50% par le conseil départemental et à 50% par la communauté de communes).

Les personnes âgées au cœur des projets

L’agence d’ingénierie va aussi jouer un rôle dans un aménagement numérique déterminant pour l’avenir des 17 cantons jurassiens. Le Très Haut Débit est en effet le grand chantier numérique dont la phase 2 commence en 2019 : outre la montée en débit (via le réseau filaire) qui permet un meilleur accès au Web, il s’agit d’amener la fibre partout à l’horizon 2022.
Clément Pernot a rappelé également que les compétences sociales du Département balaient large (enfance, famille, insertion, handicap, personnes âgées, mineurs non accompagnés). Ces mineurs non accompagnés génèrent beaucoup de questions, car leur augmentation prend une allure exponentielle. Au budget 2019, près de 5 millions d’euros sont inscrits pour financer leur accueil, mais le Département ne pourra pas tout faire avec les moyens dont il dispose (finances, logements, encadrement). Le président a insisté également sur la prise en compte des personnes âgées, et entend faire du Jura un laboratoire expérimentant de nouvelles formes d’accueil. Il est clair pour lui que l’État ne construira plus (ou très, très peu) d’EHPAD, et le Département ne pourra plus être le seul à apporter des solutions. Il convient donc de tester de nouvelles formules de logement et de mobilité.
Selon son président, le Conseil Départemental du Jura joue plus que jamais un rôle majeur dans la vie quotidienne des Jurassiennes et des Jurassiens. De quoi co-construire l’avenir des territoires, avec pertinence, lucidité et sens de l’anticipation.