Fin de la trésorerie : une fermeture mal vécue

La fermeture de la trésorerie de Champagnole au profit de Poligny passe mal. Le dernier conseil communautaire s’en est fait l’écho, et a évoqué d’autres projets porteurs : futur groupe scolaire implanté à Censeau, réseau de chaleur à Champagnole, etc.

249
La trésorerie, implantée au sein même de la communauté de communes, partira à Poligny.

Selon Clément Pernot, président de la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura ( CNJ), la restructuration du réseau des trésoreries dans le Jura s’apparente à « une agression territoriale de premier niveau », avec la suppression de « 9 trésoreries sur 14 ». Selon lui, la disparition de la trésorerie champagnolaise s’avère d’autant plus scandaleuse que la comcom avait consenti des travaux au sein même de son siège pour l’accueillir. Un bail de 9 ans avait été signé le 20 mars 2017, bail qui selon le patron des services fiscaux « se termine avec le service ». D’où la colère de Clément Pernot et son appel à « s’opposer au démantèlement des services publics en milieu rural ». Des maisons « France services » doivent se déployer en guise de substitution, et l’idée a été émise d’en implanter une à la place de la future ex-trésorerie. « J’ose espérer qu’il n’en sera pas de même avec la gendarmerie » (projet de construction neuve) a lancé en guise de conclusion Clément Pernot, appelant à la vigilance envers les « couleuvres qu’il reste à avaler ».

Le groupe scolaire de la Forêt de la Joux se précise

Selon la CNJ, les nouveaux bâtiments construits à Censeau pourraient accueillir les écoliers des communes de Censeau, Cuvier, Esserval-Tartre, Onglières, Plénise et Plénisette. Trois grandes zones découperont le groupe scolaire : la zone des grands, regroupant trois classes élémentaires et une bibliothèque entre autres, la zone des maternelles (une classe) et au milieu le périscolaire (où sera assuré l’accueil des enfants matin midi et soir, ainsi que la cantine du midi). Outre une bibliothèque, une salle de motricité, et une salle de repos,  une cour de récréation commune permettrait d’accueillir un terrain de sport ; sans oublier la possibilité d’ajouter une classe supplémentaire si besoin. Le projet de plan de financement s’élève à 2.094.918,36 € HT. Rémy Hugon, vice-président de CNJ en charge des affaires scolaires, a précisé que le budget d’environ 1,8 millions € prévu pour les seuls bâtiments avait pu être abaissé à 1,67 million € grâce à une optimisation des plans.

Le projet de réseau de chaleur champagnolais à l’étude

Le Plan d’Approvisionnement Territorial, réalisé en 2016, a permis de connaitre la ressource forestière sur le territoire et de s’assurer que celle-ci est suffisante pour alimenter les chaufferies bois actuelles, mais aussi d’envisager le développement de nouvelles. Clément Pernot, a insisté sur ce dernier point : « Il faut aller jusqu’au bout de la démarche…/…en recensant entre autres tous les projets sur le territoire ». Quelques jours auparavant, il avait mis l’accent sur le premier projet champagnolais, qui servira de locomotive à d’autres, car il s’agira selon lui d’un des plus grands du département. L’étude de faisabilité qui vient d’être lancée porte en effet sur le raccordement de nombreux bâtiments à une chaudière à bois déchiqueté : centre aquatique « Les Tritons », collège des Louataux, vestiaires, club House, gymnase actuel, logements OPH. Ce réseau de chaleur pourrait également concerner de futurs bâtiments : nouveau gymnase, gendarmerie, etc. « J’invite tous les maires qui ont des projets significatifs sur leur commune à se faire connaître » a conclu Clément Pernot.

Le Land art park, un véritable investissement

Afin de « faire taire certaines rumeurs », le président de CNJ est revenu sur les dépenses engagées en 2018 pour créer le « Land Art Park », par exemple la rénovation de la ferme pour accueillir le public, la plantation des piquets pour dessiner le labyrinthe végétal, etc. Selon lui, « ces dépenses doivent être considérés comme des investissements. Ce projet s’installe dans la durée et l’amortissement s’étalera sur 2, 3, 4, 5 exercices » ajoutant que sur l’année 2019, des fonds LEADER (Europe) seront sans doute mobilisés.