Festival des Solidarités : les rendez-vous à Dole

Retrouvez les événements organisés dans les jours qui viennent pour rapprocher tous les humains.

110

Sur la deuxième moitié du mois de novembre, un grand nombre de collectifs vont agir pour plus de solidarités dans le monde, à base d’expositions, projections, conférences, rencontres, ateliers… C’est ce qu’on appelle le Festival des Solidarités. Une concentration d’événements partout en France avec pour but de rapprocher tous les humains, où qu’ils soient. Cette année, le thème du FestiSol en Bourgogne/Franche-Comté est « Face au changement climatique, réinventons nos solidarités ».

« A fleur de peau » – Contes sensibles sur le climat et l’Homme de notre temps. La compagnie Ars Anima vous plonge dans l’histoire d’Ihoa, jeune homme en colère face à la montée des eaux sur son île basse de Polynésie, première victime du réchauffement climatique et de Nana au Niger, dont la fille est atteinte de malnutrition et de paludisme, victime d’une eau polluée et sous-alimentée dans un contexte de sécheresse récurrente. Deux contes immersifs qui impliquent le public dans la peau d’un personnage. Ce samedi 23 novembre, à 15 h 30, salle la Rive, à Dole. A partir de 11 ans. Durée : 1 h 30. Entrée libre.

« Elles sèment le monde de demain », ce mardi 19 novembre, à 20 h 30, salle Edgar Faure, à Dole. Dans la région des grands lacs, entre République Démocratique du Congo et Burundi, à travers leurs témoignages, vous découvrirez l’importance du rôle des femmes dans la vie de la communauté, et leur contribution pour la réduction de la pauvreté dans leur village. Durée : 24 minutes. Echanges à l’issue de la projection. En partenariat avec le CIVAM Le Serpolet.

« De Chatila nous partirons », ce jeudi 21 novembre, à 20 h 30, salle Edgar Faure à Dole. Tarek, Sobhe et Jalal sont réfugiés palestiniens, nés à Chatila dans les années 80, ils y ont créé un centre de soutien scolaire et une maternelle. Durant les cours, lors des projets qu’ils mènent à l’intérieur des camps et aussi dans les gestes du quotidien, les trois amis donnent l’exemple. Ils sont persuadés qu’en attendant de revenir en Palestine, une vie citoyenne est possible, à l’intérieur des camps. En présence du réalisateur Antoine Laurent. Durée du film : 43 minutes. Soirée en partenariat avec le Réseau pour une paix juste au Moyen-Orient.

« Burkinabè Bounty, agroécologie au Burkina Faso », ce vendredi 22 novembre, à 18 h, à La Bobine à Dole. Ce documentaire décrit la résistance agricole et la lutte pour la souveraineté alimentaire au Burkina Faso. A travers le témoignage d’activistes, d’étudiants et d’artistes, le film examine comment les Burkinabés revendiquent leurs terres et défendent leurs traditions contre l’invasion de l’agro-industrie. Un film de Lara Lee. Durée : 37 minutes. Projection en partenariat avec le bar associatif La Bobine. Débat avec un partenaire de CFSI à l’issue du film.

« Village solidaire », ce samedi 23 novembre, à partir de 14 h 30, à la chapelle des Jésuites, à Dole. Il y aura plusieurs stands d’exposition d’artisanat international et les actions de solidarité internationale menées par les associations de la Plateforme Doloise des ASI seront présentées.

Retrouvez les prochains événements sur www.festivaldessolidarites.org