Festi’rêves : un dernier pour la route ?

Après 20 éditions, le festival très varié qui animait Censeau sera peut-être le dernier.

0
81
Les Cancoyte girls ne laisseront pas le public indifférent. Crédit photo : The Glint.

Contes, concerts, cirque, théâtre : la 20e édition de Festi’Rêves tient toutes ses promesses au théâtre Charles Vauchez jusqu’au 25 juin. Une suite de promesses, puisque ce festival a été créé en 2001 en collaboration avec la troupe des Va-t’en Rêves de Nozeroy.
Grâce à une quarantaine de bénévoles et au soutien sans faille de la municipalité de Censeau, il a permis d’apporter la culture en milieu rural, mais aussi « plaisir, étonnement, réflexion, émotion » comme le souligne l’association organisatrice, Anim’Censeau.
Jusqu’au dernier moment, personne n’a su si le challenge et la magie allaient opérer du fait des restrictions sanitaires.
Sauvé sur le fil du rasoir, ce temps fort de l’année culturelle pourrait toutefois être le dernier. Charly Reymond, emblématique programmateur du festival depuis 20 ans, fait valoir ses droits à une « retraite » bien méritée et Alain Girard, président d’Anim’Censeau depuis 1994 souhaite lui aussi tourner la page.
Si la relève n’est pas assurée, l’association ne pourra plus se permettre un si gros festival, qui demande des mois de travail. Raison de plus pour profiter de cet éventuel “der”…

Demandez le programme !

Selon Charly Reymond, la programmation a fait la part belle à  ceux qui ont “fait” Festi’Rêves. “La plupart des douze spectacles mettent en scène des artistes déjà passé par Censeau” explique l’ex-brocanteur.
A commencer par les sexy “Cancoyotes girls” qui ont fait leurs débuts ici, à Censeau, en 2010 environ. Autre clin d’oeil aux débuts de Festi’Rêves , un hommage à Marcel Aymé, donné par les Va t’en Rêves, toujours très populaires eu égard à leur statut de “régionaux de l’étape” : “Nous avions joué cette pièce il y a 20 ans” se souvient Charly Reymond.
Mais n’oublions pas Les Dieselles, les Pêcheurs de Rêves et tant d’autres artistes épatants qui ont fait les grandes heures du Festi’Rêves.

Informations : www.animcenseau.fr