Fermeture de classe au RPI Soissons-Flammerans : les parents en colère

Mardi matin, les parents d'élèves du RPI Soissons-sur-Nacey Flammerans ont bloqué l'accès des écoles maternelles et élémentaires des deux sites, objectif : protester contre la fermeture d'une classe de grande section de maternelle-CP à l'école de Flammerans.

62
Parents et enfants devant les grilles de l'école restées closes en début de matinée.

Dès huit heures, les parents étaient mobilisés pour manifester leurs inquiétudes suite à cette décision pour la prochaine rentrée  qui aura pour conséquence de réunir 33 enfants dans la même classe en triple niveau de maternelle et de créer également un triple niveau CP, CE1 et CE2 dans une des classes de l’école élémentaire.
« Le triple niveau en maternelle de Soissons-sur-Nacey, soit 33 enfants, n’est pas adapté pour le bien-être de nos petits : la dormette trop petite ne peut accueillir que neuf enfants, il n’y a pas de salle de motricité adaptée pour autant d’enfants, bien que la mairie prête la salle du conseil qui se situe à l’étage et la salle des fêtes pas toute proche de l’école », s’indigne Eloïse Martin, porte-parole des parents d’élèves.
Et de poursuivre : “Concernant le triple niveau en élémentaire, ce n’est pas non plus adapté à des enfants qui pour certains ont déjà des difficultés actuellement en double niveau où nous comptons deux redoublements en CP en l’espace de deux ans  !”
Cette suppression de classe aurait aussi pour conséquence la suppression d’un poste d’enseignante et un poste d’ATSEM.

Une décision définitive à la rentrée ?

Fort de ces constats alarmants, les parents ont exigé un contact immédiat avec l’inspectrice de l’Éducation Nationale, condition pour redonner l’accès aux écoles, ce qu’ils ont obtenu dans la matinée.
Ainsi, Eloïse Martin et deux autres parents ont été reçus à Auxonne dans le bureau d’Elisabeth Oudon, inspectrice de l’Éducation Nationale de la Circonscription d’Auxonne Val-de-Saône.
Celle-ci leur a promis de reporter la décision définitive en septembre, après comptage des élèves lors de la rentrée scolaire 2019-2020 : une décision qui ne satisfait pas entièrement les parents qui vont rester dans l’incertitude pendant toutes les vacances scolaires…
Affaire à suivre.