Chauffage : économie rime avec écologie

Grâce à Soliha Jura, la vie et le logement de propriétaires modestes ont été transformés. Les travaux de rénovation qui ont été financés par plus de 40 à 50% de subventions leur permettent désormais de payer jusqu’à 2 ou 3 fois moins de chauffage.

108
Viviane Poupon (au centre) a reçu un chèque de 16.500 € de subventions d'Hélène Pélissard, présidente de Soliha Jura (à sa d.).

« Sans ces aides je n’aurais jamais pu faire ces travaux » : et dieu sait qu’il y en avait dans le corps de ferme de 1783 que Denis Greusard a acheté en 2016 dans un hameau de Publy. « Tout était à refaire » poursuit le maréchal-ferrant de son état, des fenêtres (simple vitrage) cassées à la salle de bains installée dans une grange attenante glaciale, en passant par un antique chauffage (des poêles à bois installés dans chaque pièce). Grâce à Soliha « Solidaires pour l’habitat », un chantier exemplaire a transformé ce corps de ferme en un nid douillet, encore plus performant que les normes Effilogis. Tout y est passé a souligné Claude Pecclet, directeur de Soliha : isolation des combles, murs, et plancher ; remplacement des menuiseries extérieures ; installation d’une VMC ; rénovation de l’installation électrique, installation d’un chauffage central bois bûche. Le tout pour un budget de 46 240 € TTC beaucoup trop élevé pour les ressources modestes de l’artisan. Outre un accompagnement sans failles, Soliha a donc trouvé dans le maquis d’aides disponibles des subventions (ANAH, Région BFC, ECLA, MSA..) d’un total de 20.300 € (soit près de la moitié).

16.500 € de subventions à Dole

De quoi permettre aux ménages d’investir pour sortir de la précarité énergétique, et arrêter de se ruiner en factures de chauffage. Ainsi, l’heureux propriétaire de Publy ne déboursera plus que 948 €/an au lieu de 3 188 € auparavant, pour un gain énergétique de 69%. Idem à Champagnole pour Viviane Poupon, 68 ans, qui a vu sa maison gagner 65% de performance énergétique grâce à un programme de travaux aussi cohérent que personnalisé : isolation, changement de la chaudière et des menuiseries ont constitué l’essentiel d’un chantier chiffré à environ 31 869 € TTC. Une somme pour cette modeste retraitée, mais réduite de 52% grâce un total de subventions de 16 500 € « pêchées » par Soliha. Qui plus est, un prêt spécifique sur 10 ans lui permettra de débourser seulement 150 €/mois pour le reste à charge. Muriel Barbet, une doloise de 62 ans, ne tarit pas non plus d’éloges sur ce programme « Habiter mieux » de Soliha qui lui a permis de financer 19 743 € TTC de travaux de rénovation : ils ne lui coûteront au final que 8 160 €. Ces « portes ouvertes » constituaient le point d’orgue de la semaine nationale de l’énergie, puisqu’en France les logements constituent à la fois les premiers consommateurs et les premiers pollueurs. Leur rénovation constitue donc un véritable enjeu autant écologique qu’économique.

Denis Greusard ,de Publy, a touché 20.300 € de subventions remises par le directeur adjoint de l’Anah (2e en partant de la d.).

Certains chantiers à 1 € qui laissent à désirer…

La présidente de Soliha Jura, Hélène Pélissard, a rappelé la nécessité d’informer le grand public sur les aides à la rénovation énergétique. Ceci alors qu’un contexte instable est né de l’extension des dispositifs à 1 € (isolation des combles, chaudière, etc.). Des dispositifs dont la qualité laisse parfois à désirer, alors que Soliha qui n’a rien à vendre tend au contraire vers une efficacité optimisée.  Hélène Pélissard a également rappelé l’importance des missions d’accompagnement réalisées par Soliha auprès des ménages : face aux sirènes de certains télévendeurs, le conseil neutre et objectif de spécialistes constitue en effet l’élément fondamental pour faire le bon choix de travaux. Clément Pernot, président du conseil départemental a enfoncé le clou : « Le département préfère favoriser la transition énergétique plutôt que d’en parler, en mobilisant des fonds d’aide à la pierre. Adressez-vous à Soliha pour bénéficier de travaux sérieux -réalisés par des artisans locaux- avec d’importants financements ». Des arguments bien reçus par les jurassiens puisque Soliha Jura pointe en 1e position de la Bourgogne-Franche-Comté et réalise 115% des objectifs espérés. « 2500 ménages ont déjà profité du programme Habiter mieux » a conclu Claude Pecclet. Serez-vous le prochain ?

Contact : www.jura.soliha.fr/ 03.84.86.19.10