Jura. Lons-le-Saunier. De la maternelle au BTS : un projet éducatif commun

L’enseignement catholique lédonien (ECL) voit loin : ses 1.000 élèves bénéficient de multiples actions destinées à les faire grandir et réussir au fil des années. Un nouveau cadre présenté par Elisabeth Bassez et Myriam Gravelle, respectivement cheffes d’établissement du primaire et du secondaire.

0
260
Les 1.000 élèves de l'enseignement privé lédonien rêvent de se retrouver à nouveau, unis et nombreux, à la rentrée de septembre.

Tous pour un, un pour tous : l’ECL innove en dotant ses trois établissements (école Jeanne d’Arc, école La Salle et lycées et collège Sainte-Marie) d’un projet éducatif transversal. Auparavant, chaque établissement avait son projet éducatif. Désormais les élèves seront accompagnés avec le même projet de la maternelle au BTS, projet éducatif fondé sur les valeurs chrétiennes de l’enseignement libre.

Un projet que les élèves s’approprieront au cours de journées exceptionnelles

Afin de permettre aux élèves de « Grandir dans la confiance », les équipes éducatives et pédagogiques ont déterminé 6 axes éducatifs qui seront successivement présentés aux élèves par des actes et manifestations marquantes. Ainsi pour illustrer sa volonté de « donner un cadre et des repères », l’enseignement catholique lédonien organisera une montée du drapeau accompagnée du chant patriotique le 16 mars dans la cour de Sainte-Marie. Les élèves « s’éveilleront à la curiosité du monde » le 26 mars. Ils découvriront le projet Atka et auront la grande chance de rencontrer Ben, l’explorateur jurassien. Dans le même esprit, les élèves seront invités à noter les actes bienveillants qu’ils auront réalisés dans la journée du 2 avril, s’appropriant ainsi l’axe du projet « placer toutes les relations sous le signe de la bienveillance ». Ce ne sera pas le festival de Cannes mais les élèves fouleront tout de même le tapis rouge pour entrer dans leur établissement le 7 avril, illustrant la volonté de l’ensemble scolaire de « donner à tous de bonnes conditions de réussite ». Le 16 avril, chacun sera amené à identifier une personnalité comme modèle de vie, illustrant ainsi l’axe « valoriser l’élève dans son potentiel spirituel, artistique, culturel et sportif ». Le 15 mai fera coup double : lors d’une grande manifestation à Juraparc, alors que tous les élèves de l’ensemble scolaire seront présents, l’axe « accompagner l’élève vers l’autonomie et la responsabilité » donnera lieu à la présentation des actions de solidarité que chaque classe aura menée durant l’année. Ce sera aussi l’occasion de promulguer officiellement ce projet éducatif qui constitue la pierre angulaire de l’enseignement catholique lédonien.

Une multitude d’actions au fil de l’année

Ce projet viendra structurer la myriade d’actions portées par une équipe dynamique et engagée au service de la réussite des élèves qui lui sont confiés. Il est impossible citer toutes les actions et projets tant ils sont nombreux : permis piéton et permis internet (primaire), règlement différencié pour les élèves de 3e, des projets en 6ème (archéologie, nature, sport), journées d’immersion professionnelles, soirée des capitaines d’industrie (lycée pro), clubs et ateliers (théâtre, échecs, histoire, sport…), demi-journées sans cartable (primaire)… tout ce qui contribue à faire vivre le projet éducatif au quotidien !

A suivre

Portes ouvertes le samedi 14 mars dans les 3 établissements (9h-12h dans les écoles et 9h-16h à Sainte-Marie).

Un moment émouvant à Sainte-Marie selon Myriam Gravelle avec « des profs et des élèves heureux de montrer ce que l’on fait », et fiers de leur établissement. D’autant plus que d’anciens élèves, d’anciens professeurs se joindront à la fête, ainsi que l’Association des Parents d’élèves de l’Enseignement Libre (APEL) qui expliquera aux parents le modus vivendi singulier du privé. Les deux directrices seront d’ailleurs à leur disposition, précisant que « pas un élève n’intègre nos établissements sans que nous ayons reçu ses parents ».