Écho du Commerce san claudien

«Kél’Créas» couture s’enrhume…

570
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Des cours de couture sur place!

Kehl créa sa petite entreprise…

Le 2 décembre 2017, ouvrait une nouvelle boutique au 6 rue du Marché,  «Kel’Créas», dont les portes étaient restées fermées depuis plus de 12 ans. Valérie Kehl originaire de Lons, mais san claudienne d’adoption depuis plus de 20 ans et ancienne employée de l’hôpital donnait libre court à ses envies et désirs, elle ouvrait sa boutique de coutures et retouches. Elle proposait à la vente des créations, de la mercerie, mais aussi des tissus et un service de retouche et en plus elle proposait aussi des cours de couture tous niveaux, avec prêts de machines à coudre en libre-service.
Elle était fière Valérie, de montrer toute l’étendue de ses talents au service de sa clientèle, et de gérer ainsi son propre job. Cette maman se sentait libre et sereine de travailler pour elle-même, et être maître de son destin. Elle jugeait à l’époque son emplacement idéal dans une rue souvent très animée. Elle pouvait ainsi valoriser son CAP de couture obtenu dans sa jeunesse. Pour son installation, le parcours ne fut pas un long fleuve tranquille, mais beaucoup plus un gymkhana  parsemé d’embuches, pour quelqu’un qui n’est pas au fait de toutes les arcanes administratives. Mais enfin la banque lui débloque son prêt d’installation. Et c’est pour Valérie la  concrétisation d’un rêve de 4 ou 5 ans avec bien sûr des hauts et des bas.

Petit cri d’alerte car cela se passe moins bien…

Durant les six premiers mois sa petite entreprise s’est bien portée, et elle était plutôt optimiste. Mais depuis six mois, disons depuis le début des travaux, soit septembre 2018 cela se passe nettement moins bien, avec une grosse baisse d’activité, environ de plus de 50%. Elle pensait au début que cela venait des travaux, mais depuis plus d’un mois que la route est ouverte c’est toujours la même chose. Elle a pensé aussi à se diversifier, mais son petit magasin de 25m2 est trop petit. Elle a pensé trouver un local plus grand, mais le prix de location sera du double, donc impossible pour elle. Les propriétaires préfèrent ne pas louer à un prix proposé plus important plutôt que baisser le prix pour être plus abordable et louer. C’est souvent difficile à comprendre ! Si la situation ne s’améliore pas rapidement le 6 rue du marché risque de refermer ses portes à nouveau…