D’un trois étoiles à Londres, à Courlans

A l’Auberge de Chavannes, la carte flirte entre la Méditerranée et la Franche-Comté. Le chef Michel et Véronique Béjeannin partagent avec leurs hôtes des moments de bonheur que les produits de terroir et de grande qualité qu’ils proposent procurent.

217

Michel Béjeannin est Jurassien. Il a étudié à l’école hôtelière de Poligny. Dans les années 80, il a travaillé dans un trois étoiles à Londres, chez les célèbres frères Roux. Puis il a œuvré comme chef de cuisine pendant six ans pour l’ambassadeur des Etats-Unis en Suisse, recevant tous les grands chefs d’état.
Pendant vingt-cinq années, il a ensuite exercé dans le sud, et plus exactement à Marseille. Il était alors à son compte avec son épouse Véronique. Le restaurant « Michel Béjeannin au cercle de l’aviron marseillais » était une des meilleures tables de la ville. Habitants et touristes se régalaient des poissons du chef et plus particulièrement de sa bouillabaisse, mise en avant dans une page du Monde en 2013.

La bouillabaisse, incontournable

Quand les professionnels sont arrivés à Courlans un an plus tard, les Jurassiens avaient lu cet article. La bouillabaisse est ainsi devenue un des contournables de la carte. « Nous continuons l’histoire qu’a écrite Carpentier », commente le couple, qui, lors de l’inauguration de l’Auberge de Chavannes, a convié ses invités à fêter la renaissance du restaurant.

Un restaurant qui attire notamment pour son assiette de dégustation de poissons en bouillabaisse, on l’a dit, mais aussi pour sa poularde de Bresse, sauce morilles et vin jaune. La carte a une identité entre Franche-Comté et Sud, celle des vins également. Le couple prête autant d’attention à proposer des mets que des vins de qualité et a ainsi construit une cave vitrée exceptionnelle.

N’oublions pas l’hôtel et ses quatre étoiles. L’Auberge de Chavannes dispose de onze chambres à thème autour du voyage, de 25 à 33 m2. Les clients apprécient également la chambre Méditerranée avec son jacuzzi, la terrasse, les jeux pour les enfants, le terrain de pétanque, la cabane, les sculptures de Pascal Béjeannin et… le potager du chef !