Du bouche-à-oreille

62

Le Bœuf aux couleurs de la Réunion

Les associations Prod’ij et Musik Ap’Passionato unissent leurs forces pour un événement rare en France : la présence sur scène au Bœuf sur le Toit de Danyel Waro, héros du Maloya, accompagné d’Ann O’aro en première partie. Cette soirée, programmée le 1er décembre, sera l’occasion de voyager à la Réunion grâce à sa musique et le partage de ses saveurs d’outre-mer.

Chanteur, musicien et poète, Danyel Waro a joué un rôle important dans l’affirmation et la reconnaissance du Maloya. Ce genre musical, issu de la Réunion et hérité de l’esclavage, se compose de rythmes entraînants accompagnés de chants créoles. Danyel Waro chante avec une émotion sans pareil. Sourires en soleil et frissons garantis.

Musicienne, chanteuse et écrivaine réunionnaise, Ann O’aro utilise la musique pour exprimer des passions sans tabou. A travers son art, elle dévoile les violences faites aux femmes dans la société réunionnaise, ainsi que l’inceste qu’elle a vécu durant son enfance par un père brutal et suicidaire. Pour elle, le Maloya est un moyen de « chanter sur des sujets intimes et tabous » à travers les mouvements du corps, les rythmes et la voix.

En plus des concerts, la Réunion et sa culture seront à l’honneur à travers la découverte de plats créoles et de cocktails en couleurs (avec et sans alcool). Plus qu’un concert, c’est une expérience de voyage qui est proposée.

Ce dimanche 1er décembre, à 18 h, au Bœuf sur le Toit, 135, place du Maréchal Juin, à Lons. Billetterie au bureau du Bœuf ou en ligne. Tarifs : plein, 22 euros ; réduit, 17 euros (carte spectateurs Bœuf sur le Toit, CAJ, adhérent MAP), gratuit pour les moins de 12 ans (présentation carte identité).

Des particules et l’univers

Michel Vieille, ingénieur agronome à la retraite, anime un cycle d’exposés « Sciences pour tous » dans les locaux de la Séquanaise, à Poligny (place du Champ de Foire). Prochain rendez-vous ce mercredi 27 novembre, à 20 h, sur la thématique : « Des particules et l’univers. Encore bien des mystères ». D’où venons-nous ? De quoi est composé cet infini qui nous entoure ? Que sait-on de « l’origine » de l’univers ? Depuis des siècles, les plus grands scientifiques cherchent des éléments de réponse. L’étude des particules offre des perspectives fabuleuses et une théorie a pu s’imposer au XXe siècle : celle du Big Bang. Mais notre quête de savoir ne serait-elle pas à l’image de l’univers, c’est-à-dire sans fin ? L’exposé sera suivi d’une seconde et dernière partie, le mardi 17 décembre : « L’évolution de l’univers ».

Participation au profit de l’association sportive et culturelle d’éducation populaire : 3 euros pour les adhérents et 5 euros pour les non-adhérents.