Jura. Don du sang : les réserves sont basses, mobilisez-vous !

En Bourgogne-Franche-Comté, comme sur l’ensemble du territoire, les réserves de sang sont fragiles en cette période estivale. Avec les mesures sanitaires, les départs en vacances et les fortes chaleurs, les français sont moins présents sur les collectes de sang.

0
528
Les conditions pour donner son sang...

En Bourgogne-Franche-Comté, 600 dons sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins constants des malades et des établissements de santé. Du fait de la courte durée de vie des produits sanguins (42 jours pour les globules rouges et 7 jours pour les plaquettes), la fin de la période estivale est souvent délicate pour les stocks de l’EFS, car la mobilisation diminue pendant les congés et les collectes en entreprises et établissements scolaires sont stoppées.
Cette année, en plus des fortes chaleurs, les mesures sanitaires ajoutent une difficulté supplémentaire pour attirer les donneurs. Parce que leur sécurité est la priorité de l’EFS, les mesures barrières et de distanciation sont respectées sur les collectes, avec port de masque fourni et obligatoire pour tous.
« Depuis mi-juillet, nous observons une diminution de la fréquentation des collectes de sang. Les prévisions des collectes ne sont pas atteintes alors que le niveau de cession des produits sanguins reste soutenu, d’où la baisse des stocks, notamment pour les rhésus négatifs »indique le docteur Christophe Barisien, Responsable prélèvement EFS Bourgogne-Franche-Comté.

Réservez votre don dès aujourd’hui

Afin de réguler le nombre de personnes et réduire le temps d’attente, il est conseillé aux donneurs de prendre RDV pour leur don en maison du don et sur certaines collectes. Donneurs et futurs donneurs peuvent dès maintenant réserver leur instant de générosité sur mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr
Les malades et blessés de demain ont besoin de tous les citoyens dès aujourd’hui.Pour savoir où donner, rendez-vous sur dondesang.efs.sante.frou sur l’appli «Don de sang»

 

À propos de l’EFS

Grâce au don de sang, donneurs et receveurs sont au cœur de l’économie du partage. Les 10000 collaboratrices et collaborateurs, médecins, pharmaciens, biologistes, techniciens de laboratoire, chercheurs, infirmiers, équipes de collecte de l’Établissement français du sang, en lien avec des milliers de bénévoles, s’engagent au quotidien comme dans les circonstances exceptionnelles pour transformer les dons en vies et soigner ainsi 1 million de patients par an. Opérateur civil unique de la transfusion sanguine en France, l’EFS a pour mission principale l’autosuffisance nationale en produits sanguins.