Dominique Chanteloube : un artiste aux multiples talents

Il a sculpté un pélican et ses petits en hommage aux armoiries de la ville d’Arbois.

0
49
L'artiste et son œuvre.

La réputation du peintre arboisien n’est plus à faire. Connu pour ses aquarelles figurant la nature, les paysages, Dominique Chanteloube remporte aussi un certain succès avec ses sculptures.
Après avoir réalisé entre autre Pégase le cheval ailé, un grand tétras, un touillonosaure, … il s’est investi dans la construction du pélican, emblème de la ville d’Arbois.
« C’est la seule sculpture existante d’un pélican avec ses petits, avoue-t-il fièrement. Elle représente pour moi, non seulement le dévouement envers la famille, mais aussi la solidarité fraternelle que l’on retrouve dans la devise de notre république française. Sur son socle on peut lire « sic his quos diligo » (« ainsi pour ceux que j’aime »). Le pélican n’a pas ici le caractère religieux que lui donnent certaines interprétations ».

500 kilos et 400 heures de travail

« Lorsque je regardais le blason d’Arbois, j’ai eu envie de le faire en relief. J’ai commencé par le bec et la tête, puis le cou, les jambes et les ailes. Lorsque je démarre un travail, le tout premier morceau de ferraille doit avoir la forme que je veux lui donner, ce sera le départ de tout le reste. Les finitions, ce sont 5 kilos de verni passés au pistolet, rendant la sculpture résistante à l’eau. Cette réalisation m’a occupé durant le confinement. J’ai commencé à cogiter le 2 mars et j’ai terminé en juillet ».
Le rêve secret de Dominique : « J’espère que la ville d’Arbois va l’acheter et l’installer là où le public a pu l’admirer lors de la fête du Biou. »