Saint-Claude : quand la Ville dialogue avec la population

La Municipalité en mode communication.

134
Les travaux gigantesques du Centre ville sont un gros sujet de discussion!
Le Projet de réhabilitation du quartier du Faubourg!
Faubourg City ou Saint-Claude Plage! Pourquoi pas!

Tout le mois d’avril a été consacré à des réunions publiques d’information dans les quartiers et les communes rattachées. Après Cinquétral, l’Espace Mosaïque de Chabot, celui des Avignonnets, Valfin, ce fut mardi 16 la Salle des Fêtes de Saint-Claude. Ces réunions avaient pour objet la présentation du bilan des actions menées depuis 2014 et des projets à venir. C’était l’occasion pour chacun de s’exprimer et d’échanger sur tous les sujets communaux…
La salle des fêtes recevait ainsi une cinquantaine de personnes pour ce tête à tête avec la municipalité, qui commençait par une première vidéo sur la présentation de la cité en altitude via un drone. Une autre vidéo expliquait les futurs travaux au niveau du bas de la ville sur le quartier du Faubourg en étroite collaboration avec le Parc (PNRHJ), afin de redonner vie à ce quartier historique, très animé autrefois, le long de la rivière Bienne qui  sera ainsi associée à une remise en perspective de la plage en mode loisir sympathique pour en faire «Faubourg-City/Saint-Claude-Plage»…
Ces travaux doivent débuter cet été par de la déconstruction sur trois années pour un coût de 4M€, couvert à 80% par des subventions.

L‘hôpital forcément dans le débat...

Le maire a annoncé que les deux premiers recours au TA avaient été jugés, mais mis en délibéré pour juin, le 3ème recours n’ayant pas été encore jugé. Donc on attend… Simplement il a confirmé «le remerciement du Doc. Boukezata par la Direction de l’hôpital sans autre forme de procès». Il a précisé aussi «qu’une clinique privée sur six contactées sur Lyon était ok pour remettre l’hôpital sur le chemin de la réouverture de la maternité et de la chirurgie». Il s’est félicité du début enfin des travaux de la Maison de Santé avec une ouverture prévue à l’été 2020, et la création d’un cabinet médical éphémère dans l’intervalle pour pallier au manque de médecins. Il a bien évidement été question aussi des travaux du centre-ville, qui avancent dans le respect du calendrier prévu, et des difficultés à boucler les budgets, au regard des baisses de dotations financières de l’Etat.
En conclusion «il ne sait pas sincèrement, où il sera pour les prochaines élections municipales», et a délivré son inquiétude quant au projet de fusion des Com Com, notamment sur la complexité d’appliquer une harmonisation fiscale, alors que pour d’autres plus audacieux peut-être, ce problème peut être résolu…