Des « Graffitis » à voir à Crançot-Hauteroche

42 dessins d’Hélène Vuaille ont été affichés. Il y en a pour tous les goûts.

111
L'artiste devant ses dessins les plus colorés.

Plus que quelques jours pour découvrir l’exposition « Graffitis » de l’artiste, Hélène Vuaille. « Ce sont des dessins que je sais sans réfléchir, sans modèle, depuis une quinzaine d’années », explique l’artiste, qui vit entre Lons et Rye. A ses débuts, le dessin lui servait de thérapie. Elle utilisait un crayon à papiers, puis elle s’est mise aux crayons de couleurs, puis aux feutres d’enfants et aujourd’hui, elle se sert de feutres de marque avec un pigment acrylique.

A Crançot-Hauteroche, quarante-deux dessins ont été affichés. Quelques-uns ont été vendus. Personnages, animaux… il y a un peu de tout et les visiteurs ne voient pas les mêmes choses, surtout s’ils ne regardent pas les œuvres dans le même sens !

Le bleu plutôt que le rose

« Au départ, j’utilisais de grandes feuilles que je remplissais complètement, se souvient Hélène Vuaille. Au fur à mesure, j’ai réduit mes feuilles et travaillé pour montrer la couleur du fond. » L’artiste réalise un dessin en trois à quatre heures. Mais certains – monochrome, mandala – peuvent prendre plusieurs jours. L’artiste n’a pas de dessin préféré. « Je les aime tous. » Et pour les couleurs ? « J’aime bien le bleu, mais j’aime moins le rose. Comme on m’a offert des feutres roses, je vais être obligée de les utiliser ! »

Après avoir exposé à Lons, Montmorot, la passionnée aimerait trouver d’autres lieux pour l’accueillir.

Jusqu’au 10 avril, à la Carriade, pôle intergénérationnel de services et d’animations, 1, rue de la Carrière, à Crançot-Hauteroche. Le mercredi de 14 h à 18 h. Le jeudi de 15 h à 18 h. Le samedi de 10 h à 13 h et de 14 h à 17 h. Présence de l’artiste le samedi après-midi. Plus d’informations au 03 84 43 16 90.