Des champignons par centaines

72
Clément Pernot, président de la communauté de communes, a apprécié l'exposition.

“Cette année, très peu d’espèces ont poussé en raison de la sécheresse” : pour Jacqueline Herenger, présidente de la société d’histoire naturelle de Champagnole, cette « grève des champignons » ne rendra pas l’année 2019 mémorable. Malgré tout, une belle exposition a rassemblé les 12 et 13 octobre à Champagnole 220 espèces de champignons, montrant à quel point l’écosystème sur Champagnole, Ravilloles ou Arbois peut être riche.
A cette date, « pas une trompette de la mort, une seule chanterelle…et très peu de lactaires sanguins » : ce sont donc des espèces moins connues qui ont fleuri dans les paniers des ramasseurs. Concernant les pillages passés de lactaires sanguins Jacqueline Herenger émet une hypothèse : si la reproduction des champignons passe par la diffusion de spores contenus dans les chapeaux, quelles seront les pousses à venir ?
L’exposition a également mis en lumière 153 espèces de plantes, pour certaines  peu connues. L’association, qui compte 130 membres connait un certain renouvellement : on répond peut-être à un besoin dans « l’air du temps » de manière diversifiée suppute Jacqueline Herenger. Outre les sorties nature tous les mercredis à 14h depuis l’espace associatif, les adhérents profitent en effet aussi de conférences, de séances microscopie, etc. Plus on connait la nature, plus on comprend pourquoi il faut la protéger…

Contact : 03 84 52 47 49/ 03 84 25 74 42.