Délinquance : moins de crimes et délits

La tendance des 6 premiers mois 2019 est encourageante sur de nombreux points, hormis les cambriolages.

78
Les élus locaux ont apprécié les diverses démonstrations réalisées (interpellations, etc.).

La brigade de gendarmerie de Champagnole a présenté son bilan d’activité pour les 6 premiers mois 2019 à une délégation d’élus locaux, souvent en première ligne en cas de pépin. Et selon l’adjudant chef Pirat, les premières tendances sont encourageantes du côté des crimes et délits (207 contre 263 sur la même période, l’an passé). Autre signal positif : « La forte baisse du vol de véhicules et de deux-roues », qui peut s’expliquer entre autres par « l’absence de raids nocturnes », des raids qui visent souvent plusieurs véhicules. La délinquance sur la voie publique, qui reste stable, complète ce triptyque porteur d’espoir. Seule ombre au tableau : « la hausse des cambriolages », par exemple des résidences principales ( + 5 maisons visitées) malgré une présence accrue des gendarmes sur le terrain.

“Un cambriolage peut tout à fait se dérouler en journée, alors que les victimes sont présentes”

A ce sujet, il faut répéter à nouveau que les modes opératoires ont changé : un cambriolage (qui dure en moyenne 5 à 10 minutes) peut tout à fait se dérouler en journée et alors que les victimes sont présentes. L’adjudant chef Pirat a donc insisté sur la prévention : « N’hésitez pas à composer le 17 si vous constatez des choses suspectes, comme un véhicule qui rôde dans votre quartier ». Plusieurs ateliers ou démonstrations « de force » ont agrémenté ce bilan d’activité : intervention commune du PSIG de Champagnole et du PSIG SABRE de Lons (lourdement équipés pour affronter les tueries de masse), atelier scientifique (relevé d’indices biologiques) ou encore présentation de la brigade motorisée.
Pour finir sur une note positive, aucun accident mortel n’est à déplorer sur les routes du secteur depuis le 1er janvier.

Contact : 17 ou 03.84.52.02.17.