Dans le premier degré, 18 ouvertures et 24 fermetures

La liste a été présentée jeudi 4 mars. La carte scolaire sera définitivement entérinée ce jeudi 18 mars.

0
257
Mahdi Tamene, directeur académique des services de l’éducation nationale, a présenté les ouvertures et fermetures envisagées.

Ce n’est pas une surprise. Le Jura continue de voir son nombre d’élèves baisser. A la rentrée, 19 837 enfants sont attendus, soit 259 élèves de moins. Ils seront scolarisés dans 240 écoles : 46 maternelles et 194 élémentaires ou primaires.

Le comité technique spécial départemental (CTSD) a eu lieu jeudi dernier. 18 ouvertures et 21 retraits d’emploi ont été annoncés. Saint-Claude Faubourg, Saint-Claude Avignonnets, Dole George Sand font l’objet d’une régulation en raison de la baisse d’effectifs. Le budget fait état d’un solde positif : + 1.5 ETP. « C’est une situation historique. Le nombre de professeurs pour 100 élèves est de 6, un niveau jamais atteint depuis 1990 », se réjouit Mahdi Tamene, directeur académique des services de l’éducation nationale.

Le directeur annonce également la mise en place du dédoublement des CP dans les quartiers prioritaires de la ville de Lons (Prévert, Rollet, Rousseau, Paul-Emile-Victor) ; un gros effort sur la prise en charge du handicap ; le déploiement du plan maths depuis trois ans ; la création de trois postes « difficulté scolaire et comportementale » et deux postes « Rased » (réseau d’aide spécialisé aux élèves en difficulté) plus mobiles en compensation du dispositif « plus de maitre que de classes » réduit.

La FSU a voté contre ces mesures. L’Unsa s’est abstenue. La carte scolaire sera entérinée le 18 mars lors du Conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN).

 

18 ouvertures

Clairvaux maternelle, Nozeroy primaire, Censeau primaire, Mignovillard primaire, Macornay primaire, Moirans primaire, Montmorot maternelle, Beaufort primaire, Damparis maternelle, Lamoura/Lajoux, Perrigny élémentaire, Sellières primaire, Tavaux Pasteur primaire, Dampierre primaire, Dole Rochebelle élémentaire, Saint-Amour élémentaire, Lons Paul-Emile Victor, Lons Rousseau.

21 retraits d’emploi

Coteaux du Lizon maternelle, Saint-Aubin maternelle, Champagnole Boulevard maternelle, Aromas, Sirod, RPI Cuttura-Ravilloles, Montrond primaire, RPI Jouhe, Salins Voltaire, RPI Menotey, Lavans, Longchaumois, Orchamps, Clairvaux élémentaire, Dammartin élémentaire, Dole Wilson élémentaire, Saint-Claude centre, Colonne primaire, Cousance primaire, Le Deschaux primaire, Romange primaire.

 

Un point sur la situation sanitaire dans les écoles

Le nombre de cas positifs est en recul. Cinq à quinze cas sont signalés chaque jour depuis deux semaines. Mais l’équipe de l’inspection académique reste très prudente. Les tests salivaires ont été lancés lundi  1er mars à Damparis. 92 ont été réalisés. Le lendemain, 29 personnes étaient testées à Clairvaux. Jeudi, la campagne était prévue au Pré Saint-Sauveur à Saint-Claude. « La demande est assez forte. Les parents sont plus rassurés qu’avec l’écouvillon », constate le Dasen. Si les tests sont encore antigéniques dans les collèges et lycée, ils devraient être bientôt salivaires partout. « Le tracing se poursuit. Les contaminations sont souvent intrafamiliales et rarement à l’école. » Le protocole, le tracing et les tests permettent de maintenir les écoles ouvertes.

La signature de six contrats de médiateurs de lutte anti-Covid pour les campagnes de tests salivaires en milieu scolaire est en cours.

Parents et enfants se sont mobilisés le week-end dernier contre la fermeture annoncée à Menotey.