Dans l’attente de l’inauguration du complexe aquatique et sportif Pierre-Talagrand

Le 22 février, des nageurs du CNDR (Cercle des Nageurs de Dole et de sa Région) ont eu le plaisir de découvrir l'une des quatre piscines de ce nouveau complexe. Sur 10 000 m2, cet espace aquatique et sportif sera une réelle valeur ajoutée pour la communauté d’agglomération du Grand Dole. Dans l'attente de l'inauguration, dont la date n'est pas encore arrêtée, petit passage en revue des installations.

0
338

C’est l’une des inaugurations les plus attendues du nord du département : celle d’un complexe unique sur quatre niveaux. Remontant à 2016, ce projet visait à remplacer la piscine Barberousse, la MJC (Maison des Jeunes et de la Culture) et le gymnase Talagrand par un complexe aquatique et sportif, pour créer un espace adapté à de nombreux besoins. En fin d’année dernière, le chantier s’est achevé, après environ deux ans de travaux.
Rendant hommage à Pierre Talagrand, un homme politique engagé dans les sports à Dole dans la deuxième moitié du XXe siècle notamment, ce complexe aquatique et sportif offrira à la population une réelle diversité de services.
Des services que s’empressent de découvrir les Dolois, comme Marie, qui se réjouit de la présence d’un espace bien-être au rez-de-jardin : « On est pressés de découvrir les piscines et l’espace bien-être et surtout le jacuzzi. Mais bon, pour ça, il nous faut attendre son ouverture retardée à cause du Covid ». Une inauguration qui n’arrive pas, même si des nageurs du CNDR, pour éviter de s’entraîner à l’Aquaparc Isis, brassent déjà les eaux du bassin nordique depuis le 22 février. Depuis le 8 mars, tout un chacun peut aussi avoir accès au bassin nordique, dans le respect des règles sanitaires pour endiguer la pandémie.
Ainsi, une jauge de cinquante personnes existe et des créneaux ont été instaurés. La semaine, entre 9h00 et 10h00, les publics prioritaires (personnes munies d’une ordonnance ALD, personnes de plus de soixante-cinq ans, personnes handicapées, personnel soignant) sont uniquement accueillis sur ce créneau. Pour les publics prioritaires, mais pour les autres aussi qui souhaitent plonger leur corps dans une eau à 26/27°C, il est nécessaire de réserver un créneau, via le site internet cité en fin d’article. 

Tarifs :
-Entrée pour les adultes : 5,50 euros pour les nageurs du Grand Dole ; 6,60 euros pour les autres.
-Entrée tarif réduit (enfants de sept à seize ans, personnes handicapées, RSA) : 4,00 euros pour les nageurs du Grand Dole ; 4,80 euros pour les autres.
-Entrée pour les enfants (moins de sept ans) : gratuit.

Rendant hommage à Pierre Talagrand, un homme politique engagé dans les sports à Dole dans la deuxième moitié du XXe siècle notamment, ce complexe aquatique et sportif offrira à la population une réelle diversité de services.

Des installations pour garder la forme

Le complexe aquatique et sportif Pierre-Talagrand est composé de nombreuses installations sur quatre niveaux. Au premier niveau, au rez-de-chaussée, l’accueil des clients se fera, ainsi que la restauration avec un snack. Plus haut, au rez-de-jardin, quatre piscines et un espace bien-être n’attendent plus que d’être utilisés. Un espace pour les enfants a aussi été créé.
À l’étage du dessus, des équipements sportifs sont aménagés, comme des gymnases et un mur d’escalade de sept mètres de hauteur. Le quatrième niveau est, quant à lui, consacré à l’événementiel.
Des salles de musculation ont aussi été aménagées et meublées avec du matériel de qualité. Une diversité d’installations qui répondra notamment aux attentes des clubs sportifs de la communauté d’agglomération du Grand Dole.
Plusieurs de ces installations, comme le snack ou les piscines, seront directement gérées par un prestataire privé : Equalia, pour une durée minimale de six ans.
Le coût de l’opération reste néanmoins élevé, puisque l’ensemble a coûté plus de 20 millions d’euros, financé en partie par des subventions.
Pour plus d’informations sur l’ouverture du bassin nordique, rendez-vous sur le site internet suivant : https://www.granddoleaquatique.fr/fbclid=IwAR0YhXkKg_EqYNXVPy1tFv58P94TIB9e2IbDBNFIIMEKuEAsX1Id-U9ItMY

 

Depuis le 8 mars, tout un chacun peut aussi avoir accès au bassin nordique, dans le respect des règles sanitaires pour endiguer la pandémie.