Jura. Lons-le-Saunier. Culture : état des lieux à Lons

Médiathèque, conservatoire, associations, Boeuf sur le toit : tour d'horizon avec le conseiller municipal sortant. 

225
Jean-Philippe Huelin, conseiller lédonien, se représente sur la liste "Vivre Lons" menée par Bois-Oblinski.

Jean-Philippe Huelin, conseiller municipal en charge des politiques culturelles a tenu à rendre compte de son mandat, avant de s’engager pour une nouvelle candidature  lédonienne. Au détour de celui-ci, il a dressé un bilan plutôt positif du “Boeuf sur le toit”. “Pas séduit” par le projet “pas abouti” de Christophe Camacho lors de sa reprise en 2018, il considère avec du recul que “le pari est réussi”, ce dernier ayant su bien s’entourer.
Du côté de la médiathèque des Cordeliers également, le conseiller municipal a dressé un bilan réussi après 7 ans de fonctionnement : “230.000 prêts par an”, un chiffre assez stable après un démarrage qualifié de “fulgurant”. Et 7.000 abonnés pour un personnel de 24 équivalents temps plein.

Le “plus gros établissement culturel de Lons” louvoyant au milieu du gué…

Reste le conservatoire “plus gros établissement culturel de Lons” louvoyant au milieu du gué. “La vétusté des locaux (à part la salle de danse) est un réel handicap empêchant toute perspective de développement” souligne Jean-Philippe Huelin, d’où le projet d’un déménagement sur un autre site “inscrit au projet de territoire”. Encore faudrait-il un projet d’établissement : “que feriez-vous dans des locaux neufs ?” c’est là toute la question posée au personnel. De là découlera la suite des événements…
Enfin la politique de subventionnement des associations culturelles a été sérieusement amendée durant les 6 dernières années. Un peu plus d’associations soutenues, pour leurs activités (subventions exceptionnelles), et non leur fonctionnement (baisse de ces subventions de 126.595 € en 2014 à 26.460 € en 2019).